21 mai 2022

OPINION Un nouveau think tank ?

Ganm. Gwadloup an mouvman. Retenez bien ce nom, c’est celui d’un Think tank de Guadeloupe, pour faire bouger les liges et viser à plus d’émancipation du pays et de son peuple.

Raphaël Lapin, docteur en droit, un de ces Guadeloupéens qui portent sur leurs épaules l’avenir de la Guadeloupe, est à l’origine, avec quelques autres, hommes et femmes de volonté, d’un nouveau think tank, Gwadloup an mouvman.

Créée le 27 mai 2020 (la date n’est pas innocente), Gwadloup an mouvman veut, dans le cadre de la République, que la Guadeloupe se prenne en main. Raphaël Lapin n’est pas un inconnu. Il est l’auteur brillant d’un ouvrage porteur d’idées : Autonomie — Manifeste pour une évolution statutaire de la Guadeloupe, paru aux Editions Jasor.

Aujourd’hui, Raphaël Lapin et ses amis veulent se faire entendre. Dire des choses, mais après avoir écouté la voix du peuple. A suivre.

AJV