24 septembre 2022

La Martinique frappée par de fortes pluies

Du Nord au Sud de la Martinique, les dégâts s’accumulent avec des sols gorgés d’eau.

Souvent placée en vigilance orange depuis plus d’un mois pour orages et fortes pluies, la Martinique subit de plein fouet les intempéries de saison. Le mois d’octobre, particulièrement pluvieux, n’aura pas épargné la Martinique, causant des dégâts du Nord au Sud. Vert-Pré, Gros-Morne, Lorrain, Sainte-Marie, Le Lamentin, Rivière-Pilote, Rivière-Salée, Sainte-Anne, Vauclin sont parmi les communes les plus touchées. Glissements de terrain, inondations, routes coupées avec pour conséquences de fortes perturbations du trafic routier, coupures d’eau ou d’électricité, fortes houles.

En quelques heures, les fortes pluies ont causé d’énormes dégâts. Ici, une route au Lorrain.

Vigilance orange pour toute la semaine

Les communes de Martinique, déjà fortement impactées, ne sont pas épargnées par les fortes pluies qui traversent l’arc antillais depuis plus d’un mois. A Sainte-Marie, ville de la côte atlantique, on déplore déjà un mort, José Audinay, dont la voiture a été emportée par la crue. Le mois de novembre commence avec le même son de cloche : la Martinique est placée de nouveau en vigilance orange pour toute la semaine en raison de fortes pluies et orages. « Cette météo instable impacte d’autant plus les sols qu’ils sont déjà gorgés d’eau. On ne regarde pas uniquement quelle quantité de pluie va tomber, mais les conséquences de ces nouvelles pluies », indique Météo France.

Rodolf Etienne

La Martinique est de nouveau placée en vigilance orange pour fortes pluies et orages.

Des chiffres record depuis 20 ou 30 ans

Cette année, la Martinique bat tous les records de pluie enregistrés depuis plus de 20 ou 30 ans. Dans le Nord atlantique, la ville du Lorrain a vu ses chiffres de pluviométrie atteindre 640 mm de pluie, chiffres qui n’avaient pas été enregistrés depuis 1972. Au Marigot, le pluviomètre affiche 592 mm, à Trinité, 479, dans le Sud, à Rivière-Pilote, il est tombé au plus fort 453 mm de pluie. A Sainte-Anne, 359 mm. Au Vauclin, 334mm. Au Lamentin, ville du centre, on a totalisé 24 jours de pluie sur 31, des chiffres qui ramènent à 2001 ou 2013. Au total, c’est 40 à 60 % de pluie de plus que les autres années qui ont été enregistrés durant le mois d’octobre. Météo France rappelle également que « les modèles de prévision saisonnière s’accordent à dire que le phénomène la Niña va atteindre son maximum d’intensité en décembre. » La vigilance et la prudence sont donc encore de mise à l’approche des cours d’eau et des rivières et sur toute la Martinique, en général.