25 septembre 2022

Recensement agricole : pour quoi faire ?

Tous les dix ans, le Service statistique du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation effectue le recensement de toutes les exploitations agricoles de France et d’Outre-mer. Cette opération répond à un règlement européen et tous les États membres doivent le réaliser en même temps.

Mais, à quoi sert-il de faire un recensement agricole ? Le recensement agricole est l’outil essentiel pour le pilotage des politiques publiques (européenne, nationale et régionale) en matière agricole et d’aménagement du territoire. Les données collectées représentent des références importantes pour tous les acteurs du monde agricole et pour l’analyse de l’agriculture française et de ses évolutions.

Le recensement agricole dans les DOM

Les départements d’Outre-mer, malgré une urbanisation galopante, restent aussi ruraux. Avec une forte partie des terres consacrée à l’agricuture, quelle soit monoculture ou diversifiée.

Toutes les exploitations agricoles des départements d’outre-mer sont donc concernées par le recensement agricole.

Le questionnaire qui est donné aux agriculteurs des Dom a été adapté et les réponses seront collectées par un enquêteur en face-à-face ou par téléphone.

La collecte des données se déroulera entre jusqu’en avril 2021 par des enquêteurs mandatés par le service statistique.

Le premier contact se fait généralement par téléphone. Il permet de vérifier que l’exploitant est bien dans le champ du recensement à partir de quelques questions simples. Une prise de rendez-vous sera effectuée et l’exploitant sera invité à rassembler quelques documents pour faciliter le déroulement de l’entretien avec l’enquêteur.


Pour la majorité des exploitants, le volet d’informations sera collecté en face-à-face avec un enquêteur agréé. Des recrutements ponctuels ont été faits ces derniers mois pour réunir une cinquantaine d’enquêteurs qui vont parcourir les communes.

Un questionnaire complet

L’objectif du recensement agricole 2020 est de connaître les productions des exploitations, avec la description des superficies cultivées et des cheptels, ainsi que les principaux facteurs de production mobilisés en agriculture, en particulier le foncier avec le mode de faire-valoir et la main-d’œuvre occupée.

Des questions porteront également sur l’engagement dans des démarches spécifiques (démarches de qualité et ou environnementales), sur la diversification des activités et les modalités de commercialisation des produits.

Enfin des questions porteront sur l’élevage (logement des animaux, gestion des déjections animales, autonomie alimentaire), sur la main-d’œuvre ainsi que sur d’autres caractéristiques générales des exploitations.

Le questionnaire s’appuiera sur des informations déjà connues par ailleurs, avec pré-remplissage des cultures à partir des déclarations PAC.

Le recensement agricole est une opération statistique obligatoire. Les données collectées seront confidentielles et utilisées à des fins exclusivement statistiques. Elles ne sont utilisées que par les services de la statistique agricole, ne sont communiquées à aucune autre administration, et ne sont diffusées que sous une forme agrégée, afin de préserver l’anonymat des agriculteurs (loi du 7 juin 1951).

Pour aller plus loin vous pouvez télécharger le questionnaire qui sera proposé aux exploitants dans les DOM : RA2020_Questionnaire_DOM_202000806 (format pdf – 2 Mo)

Photo d’illustration @INRA