17 août 2022

Affaire Keziah : bras de fer entre procureur et avocats

L’affaire Kéziah Nuissier, l’étudiant martiniquais poursuivi pour violences policières, prend une nouvelle tournure.

Renaud Gaudeul, procureur de la République à Fort-de-France, souhaite dépayser l’affaire Kéziah Nuissier.
Photo : DR

Après le renvoi, au 17 mars, du procès de Keziah Nuissier, le jeune étudiant martiniquais poursuivi pour violences policières, Renaud Gaudeul, procureur de la République, fait savoir qu’il a pris la décision de dépayser l’affaire.

Renaud Gaudeul a affirmé également lancer des poursuites judiciaires et pénales contre les avocats du prévenu, Raphaël Constant et Eddy Arneton. Le Procureur estime que « le climat n’est pas suffisamment serein pour que l’affaire soit jugée localement ».

Les avocats de Kéziah Nuissier portent plainte

Maîtres Eddy Arneton et Raphaël Constant ont, eux, saisi l’Inspection Générale de la Justice (IGJ), dénonçant « des manquements quant au respect des procédures », adressant le procureur adjoint, ainsi que le Procureur. Les avocats de Kéziah Nuissier portent également plainte contre X pour violence par personne dépositaire de l’autorité publique, plainte contre X pour faux, faux en écriture par personne dépositaires de l’autorité publique agissant dans l’exercice de leurs fonctions et usage de faux et plainte contre X devant le conseil des médecins de Martinique, pour refus de soin, traitement discriminatoire et traitement dégradant et contraire à la dignité du patient, en l’occurrence leur client Kéziah Nuissier.

Rodolf Etienne

Lire aussi : https://www.karibinfo.com/index.php/2020/11/13/des-elus-martiniquais-soutiennent-keziah-nuissier