30 novembre 2021

Le Fort Coworking, un espace solidaire à Basse-Terre

Créé par l’association An nou soti, le Fort Coworking veut redynamiser économiquement le sud Basse-Terre.

Ouvert depuis septembre 2019, le Fort Coworking Social Hub est l’un des premiers espaces de coworking situés sur la Basse-Terre. Entrepreneurs, étudiants, chefs de projet… Tous les acteurs de l’économie peuvent se rencontrer au Fort Coworking de Basse-Terre. Le lieu propose un cadre agréable, doté de la fibre optique afin de permettre aux usagers de travailler dans les meilleures conditions. Mais, le cœur du projet reste l’espace de travail partagé où les utilisateurs peuvent travailler les uns à côté des autres, afin de faciliter un échange et la création d’un réseau.

L’entraide contre l’échec

Cet échange favorise l’expérience de l’intelligence collective. Selon Marianne Tovo, présidente de l’association An nou soti et gérante du Fort Coworking, travailler seul est l’un des facteurs d’abandon ou d’échec chez les entrepreneurs et les micro-entreprises« Pour éviter cela, nous avons un entretien avec chaque nouvelle personne qui vient travailler ici, explique Marianne Tovo. On essaie de recenser les besoins de chaque projet, on n’hésite pas à mettre nos clients en contact afin qu’ils puissent s’entraider ».

Le salon des coworkers

Inauguré en septembre 2019, l’espace a connu des débuts timides avant l’apparition du coronavirus. Aujourd’hui, les restrictions liées au protocole sanitaire n’ont pas changé le quotidien du Fort Coworking. L’espace peut accueillir une dizaine de personnes en respectant la règle des quatre mètres carrés par visiteur.

Pour l’association An nou Soti, s’installer dans la région du sud Basse-Terre était un défi. « Basse-Terre n’a pas le même élan économique que Jarry, rappelle Marianne Tovo, gérante du Fort CoworkingPour nous, l’espace a aussi une mission d’insertion professionnelle et sociale. Autrement, on l’aurait implanté ailleurs ! »

Tafari Tirolien

Donner des ailes aux porteurs de projet

La salle informatique du Fort Coworking.

Depuis sa création en 2014, l’association An nou soti s’impliqué dans l’insertion sociale.

Aujourd’hui, le Fort Coworking accueille régulièrement des centres de formation. L’association a également lancé, en février 2020, le projet Donne-moi des ailes. Il permet à un jeune d’être financé par l’Etat et accompagné dans son projet de création d’entreprise par l’association.