30 novembre 2021

SISMIK : une semaine pour sensibiliser la population au risque sismique

Un rendez-vous pour développer une réelle culture du risque. Affiche de la semaine SISMOK.

La semaine SISMIK, du 23 au 28 novembre, est organisée par la DEAL dans le cadre du Plan séisme Antilles. Elle a pour objet de sensibiliser la population (grand public, professionnels, scolaires) au risque sismique et de diffuser les bonnes pratiques à adopter pour réduire l’impact qu’aurait un séisme majeur dans notre région.

Sous l’autorité du préfet Alexandre Rochatte, la direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Guadeloupe (DEAL) organise, du 23 au 28 novembre, la semaine SISMIK, dans le cadre du Plan séisme Antilles. Cette semaine est un rendez-vous annuel proposée à la population guadeloupéenne pour développer une réelle culture du risque sur le territoire.

En distanciel

Cette année, compte-tenu du contexte sanitaire, la semaine SISMIK se déroulera entièrement en distanciel. De nouveaux supports de sensibilisation seront notamment diffusés en radios, sur les réseaux sociaux, sur les sites internet de la Préfecture et de la DÉAL, ainsi que sur leurs réseaux sociaux respectifs. Ces spots rappelleront à la population que le risque sismique est toujours présent et qu’il faut se tenir prêt au quotidien.

Deux experts de l’Association française du Génie Parasismique (AFPS) échangeront avec les auditeurs et les internautes sur les pièges à éviter lorqu’on loue ou qu’on achète une maison. Exemple : procéder à des études de sol avant de faire construire sa maison permet de se prémunir contre d’éventuelles mauvaises surprises qui peuvent augmenter le coût de la construction.

Faire appel aux réseaux sociaux

Des spots audios et vidéos sur les consignes à tenir avant, pendant et après le séisme et sur le Plan Séisme Antilles seront diffusées sur les réseaux sociaux. Il y aura aussi une formation en ligne destinée aux enseignants du second degré ayant pour sujet : « Comment aborder le risque naturel à partir des données guadeloupéennes ? ». Il s’agit de découvrir et d’apprendre à utiliser un sismographe afin de collecter et expliquer la donnée aux élèves.

Un exercice séisme

Mardi 24 novembre, un séisme majeur impacte la Guadeloupe et entraîne l’application des dispositions spécifiques « séisme ». La préfecture de la région Guadeloupe organise un exercice afin d’évaluer l’organisation de la réponse en phase d’évaluation et la gestion de l’urgence.