30 novembre 2021

Ary Chalus distingué par les Guadeloupéens

C’est sa proximité dans les moments difficiles qui fait la popularité d’Ary Chalus. Photo Région Guadeloupe.

Le président du Conseil régional, Ary Chalus, a, comme des milliers de Guadeloupéens, lu les résultats de la dernière enquête de l’institut de sondage Qualistat. Il réagit. 

Dans ce sondage, il apparaît que la préoccupation des Guadeloupéens demeure majoritairement d’avoir rapidement un réseau d’eau potable efficace prompt à servir tous les usagers.

« En contact constant avec les Guadeloupéens, bien que cela ne relève pas des compétences propres de la Région, j’ai très tôt fait du sujet de l’eau un des axes majeurs de ma politique et de celle de l’assemblée »,affirme Ary Chalus.

Le job est fait

En effet, dès le 1 février 2018, la Région décidait d’investir dans le Plan d’actions prioritaires plus de 36 millions d’euros, soit plus de la moitié des 72,4 millions d’euros du plan d’urgence pour mettre fin aux tours d’eau. Il s’agissait de répondre à l’angoisse des Guadeloupéens qui étaient brutalement et parfois sur de longues périodes, privés d’eau.

S’agissant de la lutte contre le chômage, le développement économique, l’emploi, et la santé, qui apparaissent comme des préoccupations des sondés, Ary Chalus fait le job avec les élus de sa majorité et ses équipes techniques. 

Là où le président de Région a marqué des points, ce qui explique cette popularité indéniable qui transparait au travers du sondage de Qualistat, c’est la période du confinement liée au Covid-19 où la Région a distribué des paniers de fruits et légumes, de l’eau, des masques, des visières aux personnes isolées, tout en veillant à ce que les soignants soient protégés par le don de masques, de chasubles protectrices.

« Je me réjouis,dit Ary Chalus, d’avoir pu déployer tous les outils régionaux disponibles pour aider les populations guadeloupéennes à traverser cette période particulièrement délicate induite par la crise du COVID-19. »

Le constat final dans cette enquête, est que les Guadeloupéens considèrent Ary Chalus, et de loin, comme étant le mieux placé pour construire l’avenir de l’archipel. Ce qui ne peut que réjouir le président de Région à quelques mois d’une échéance essentielle de la vie de l’archipel.

« J’en prends acte,dit-il, et appelle tout un chacun à se mobiliser pour faire face aux défis actuels et à venir. »

André-Jean VIDAL