30 novembre 2021

Où sortir ce week-end ?

Théâtre, musique, peinture et cinéma composent le programme de cette fin de semaine culturelle, en Guadeloupe.

Théâtre or not Théâtre, à Basse-Terre

Entre théâtre contemporain et populaire, le public pénètre dans les coulisses de la création théâtrale. Photos : Ph. Virapin

Quand une pièce originale vous donne à voir l’envers du décor d’une création théâtrale. C’est le défi que s’est lancé Eddie Arnell en réalisant ce spectacle à la fois drôle et déconcertant. Telle une mise en abime, le public se retrouve face à la répétition d’une pièce qui tourne mal et découvre alors les dessous de la création à travers cette pièce qui oscille entre théâtre contemporain et populaire. Alors théâtre ou pas ? Ce qui est souhaité c’est que « le regard profane ou averti s’interroge sur les problématiques d’artistes, de publics et de spectacles dans une société où l’éphémère et la consommation kleenex font le buzz ». Avec Ovide Carindo, Simone Paulin, Mario Laurence, Eddie Arnell.

A Basse-Terre, auditorium Jérôme-Cléry. Samedi 21 novembre, à 20 heures. Tél. 05 90 99 97 22.

Courtes Lignes, au Moule

Qu’auriez-vous fait pour contrecarrer le IIIe Reich pendant la Seconde guerre mondiale ? C’est la question que pose la nouvelle pièce de théâtre de la compagnie Courtes-Lignes, Les crapauds fous. Dans les années 1990, une jeune étudiante en psychologie rend visite à Christina, sa professeure, pour en savoir plus sur son grand-père et son implication pendant la Seconde guerre mondiale.

Au Moule, salle Robert-Loyson. Vendredi 20 novembre, à 20 heures. Tél. 05 90 38 21 43.

An Triyo, à Pointe-Noire

La formule a été « inspirée » par la crise sanitaire. Pour répondre aux contraintes du moment (public restreint, équipe de musiciens réduite au strict minimum), le batteur Jérôme Castry a mis en place le concept An triyo. Percussions, claviers, lead vocal. A la manœuvre, avec Jean-Michel Lesdel pour les premières sessions, Jérôme Castry partagera la scène avec Audray Clodion, au clavier. La voix de Patrice Coyo complètera le trio.

A Pointe-Noire, restaurant Plézi, samedi 21 novembre, à 21 heures. Réservations : 06 90 71 35 72.

Chadru, à L’Arawak

Pour Pierre Chadru, il y a “urgence à se prendre en main pour sortir du conditionnement.”
Photo : Laurent de Bompuis

Dévoilée mercredi 18 novembre, Etat d’urgence, la nouvelle exposition de Pierre Chadru nous interroge. Trente créations (une vingtaine de toiles et une installation) qui s’inscrive dans le droit fil de sa démarche artistique, initiée depuis plus de 20 ans et qui trouve une formidable résonance avec la situation sanitaire actuelle. Pour l’artiste, il y a urgence « à se prendre en main pour sortir du conditionnement. »

Au Gosier, hôtel L’Arawak. Jusqu’au 3 décembre.

Allons au cinéma !

Le Louvre comme vous ne l’avez jamais vu ! Une visite privée nocturne de l’exposition Léonard de Vinci, conçue et organisée par le musée du Louvre. L’occasion d’admirer les plus belles œuvres du peintre. Les commentaires des commissaires de l’exposition lors de cette visite privée filmée permettent de mieux comprendre la pratique artistique et la technique picturale de Leonard de Vinci. Quatre nuits de tournage et une équipe de 30 techniciens ont été nécessaire pour réaliser le documentaire, Une nuit au Louvre : Leonard de Vinci, destiné aux salles de cinéma. A voir, en famille, entre amis… Le film sera disponible jusqu’en janvier 2021 pour des séances scolaires.

Aux Abymes, complexe Cinéstar. Réservations :
www.cinestarguadeloupe.com. Durée : 1 h 30.

Dimitri Paul, à Bouillante

Une sortie originale pour (re)découvrir l’art de Dimitri Paul, le beatboxing. L’artiste guadeloupéen met en scène une musique caribéenne moderne mêlant le beatboxing, la chanson, et des loops. Auteur d’un nouvel EP, A l’oreille 2, il promet des titres inédits.

A Bouillante, restaurant Galets Beach, vendredi 20 novembre, à 21 heures. Réservations : 06 90 60 32 62.