30 novembre 2021

Gaëlle Gama, une artisane martiniquaise de talent

Gaëlle Gama a reçu le prix Artisane de talents dans la catégorie Innovation et savoir-faire de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Martinique, le 28 janvier. La première édition du concours Artisanes de talents avait pour objectif de promouvoir l’entreprenariat au féminin dans l’artisanat.

Gaëlle Gama est la fondatrice de Beltigato. Cookies, Layer Cakes, Number Cakes, les gâteaux de Gaëlle ravissent les papilles des Martiniquais depuis près de 8 ans déjà.

« J’ai commencé à faire des gâteaux pour l’anniversaire de mes enfants, puis pour l’anniversaire d’amis de mes enfants. Et, enfin, pour des gens que je ne connaissais pas », raconte Gaëlle. C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de se mettre à son compte. Gaëlle s’est également formée. D’abord en passant son CAP Pâtisserie en candidate libre. Puis, dans l’Hexagone auprès de la défunte Nina Couto, pionnière du Cake Design.

Infirmière, pâtissière et maman

Pendant 4 ans, Gaëlle Gama se coiffait de sa toque de pâtissière, mais pas que. « Je me demande jusqu’à maintenant comment j’ai fait. J’étais infirmière la journée, pâtissière le soir et maman entre les deux ! », se rappelle cette mère de trois enfants. Ce n’est qu’en janvier 2018 que Gaëlle a décidé de raccrocher sa blouse d’infirmière libérale pour se consacrer pleinement à la pâtisserie.  

Une reconnaissance

Contactée en 2020 par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Martinique, Gaëlle décide de participer au concours Artisane de talents. Avec ce nouveau concours, la volonté de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Martinique est de valoriser les cheffes d’entreprises artisanales à travers quatre catégories :

  • Audace et reconversion
  • Entreprise responsable
  • Innovation et savoir-faire
  • Dynamique de quartier, de centres-villes
Un moelleux au chocolat aux saveurs locales

Dans la catégorie Innovation et savoir-faire, Gaëlle Gama a présenté un produit dont elle est très fière. « C’était beaucoup de travail. Quand on innove avec des produits alimentaires ce n’est pas évident. Il faut trouver le contenant, adapter la recette, faire des analyses… », précise Gaëlle. Le produit est un moelleux au chocolat vendu dans un contenant en verre et aux saveurs locales. Insert de maracudja, nougats « péyi », caramel de coco, gingembre… Un travail de longue haleine récompensé par un prix. « C’était vraiment une reconnaissance particulière pour ce produit », confie Gaëlle.

Ce fameux moelleux au chocolat, certains le connaissent depuis plus d’un an. Vendu pendant un temps, dans un restaurant très apprécié de Fort-de-France, ce dessert est également en vente sur le site marchand de beltigato.

Elodie Soupama