26 février 2021

Les coraux de Martinique en danger

Depuis plusieurs mois, les spécialistes de biologie marine en Martinique observent un phénomène bactériologique qui affecte les coraux. Les coraux de Martinique pourraient être affectés par la maladie mortelle dite « perte de tissus ».

Des taches blanches sont observées sur les récifs de la côte Caraïbe, du Prêcheur à Sainte-Luce, le phénomène s’amplifiant au fil des semaines. La bactérie est bien connue des spécialistes puisqu’observée depuis plusieurs années, depuis son apparition sur les côtes de Floride en 2014. Des analyses sont actuellement en cours, mais il s’agirait probablement de la maladie corallienne mortelle dite « perte de tissus ».

Pour Jean-Philippe Maréchal, biologiste marin : « Il faut agir sur le terrain le plus rapidement possible. Si cette piste se confirme, les conséquences seraient désastreuses pour l’écosystème marin ». Cette maladie affecte, en général, plus de 20 espèces de coraux sur les 45 environ que comptent les récifs caribéens. Certaines espèces sont particulièrement sensibles tels que le corail fleur (Eusmilia fastigiata), le corail méandreux (Meandrina meandrites), le corail cierge (Dentrogyra cylindrus), le corail étoilé (Dichocoenia stokesii) ou encore les coraux cerveaux. La propagation de la maladie est extrêmement rapide et mortelle pour la plupart des colonies affectées. Une maladie qui a également été observée sur le territoire de la Guadeloupe (juin 2020) et au nord de Sainte Lucie (août 2020). 

Rodolf Etienne