23 septembre 2021

Haïti. Accusé de viol, l’ambassadeur au Chili est rappelé

Une ménagère enceinte, un diplomate exfiltré et rappelé dans son pays. Haïti ne sortira donc jamais de ces scandales sexuels, demandent les observateurs à l’annonce de cette nouvelle dans Le Nouvelliste ? L’an dernier, un ambassadeur avait été rappelé après qu’il ait diffusé une vidéo dans laquelle il se masturbait.

Le ministre des Affaires étrangères de la République d’Haïti, Claude Joseph, interrogé samedi 20 mars par Le Nouvelliste, a confirmé le rappel en Haïti de l’ambassadeur Monesty Junior Fanfil, accusé de viol par une ménagère de l’ambassade au Chili. Les journaux chiliens se sont emparés de cette affaire qui fait scandale.

Quand elle a déposé plainte contre l’ambassadeur, la victime a expliqué : « Un ambassadeur a beaucoup de pouvoir dans ce pays, il peut faire ce qu’il veut. Je suis une pauvre femme et je ne pouvais le dénoncer ».
En fait, arrivée au Chili depuis quatre ans, celle qui se dit victime des agissements de l’ambassadeur, a dit qu’il abusait d’elle depuis deux ans et lui avait proposé, depuis que cette affaire à éclaté, de lui donner de l’argent pour qu’elle se taise.

« Un homme
méchant… »

Cette dame, renvoyée depuis un mois de son emploi — l’ambassadeur parle d’une vengeance — a affirmé aux médias chiliens que l’ambassadeur est « un homme méchant. » Elle veut que la justice fasse son travail et être indemnisé de ses tracas.

« Nous l’avons rappelé. Nous ne disons pas qu’il est coupable. Il jouit de la présomption d’innocence, mais nous allons mener une enquête pour savoir de quoi il en est », a expliqué le chancelier Claude Joseph.

« Le diplomate doit être au-dessus de tout soupçon. Une ménagère a dit qu’elle est enceinte et que l’ambassadeur l’a violée. Cela a fait un scandale qui a été repris dans la presse au Chili. Le rappel c’est le minimum que nous pouvons faire », a-t-il poursuivi, soulignant qu’il « faut préserver l’image de la diplomatie haïtienne ».

« Il y a des gens qui parlent de complot, de machination. Nous devons enquêter. Une commission se rendra sous peu au Chili », a expliqué Claude Joseph qui a insisté pour dire que le rappel n’est pas la reconnaissance de la culpabilité du diplomate.

Source : Le Nouvelliste

Lien : : https://lenouvelliste.com/article/227522/haiti-rappelle-son-ambassadeur-au-chili-accuse-de-viol