30 novembre 2021

Saïna Manotte chante son amour pour la Guyane

Nouveau clip de la chanteuse guyanaise Saïna Manotte, Petit pays est disponible depuis ce samedi 3 avril. Une ode à sa terre natale que la chanteuse guyanaise dédie à la communauté créolophone, de la Caraïbe à La Réunion.

Nouvelle voix issue de la Guyane, la chanteuse Saïna Manotte compte bien conquérir le monde de la musique. Sa voix, ses compositions, la sincérité de ses textes, sa belle énergie sont déjà quelques atouts pour y arriver. Ses premières productions, en 2017, ont permis au public de la découvrir. Depuis, la pianiste et chanteuse, formée à l’école d’orgue de Guyane, titulaire d’un Master de recherche en musicologie et Arts du spectacle, continue de faire évoluer sa musique entre rythmes créoles, caribéens et sud-américains.

Extrait de l’album Ki moun mo sa

Après la sortie de son album Ki moun mo sa (2020, Aztec Musique), Saïna Manotte a maintenu le lien avec ses fans via les réseaux sociaux, quand les créneaux pour se produire sur scène n’étaient pas envisageables. Extrait de l’album Ki moun mo sa, le titre Petit pays vient relancer l’actualité de Saïna Manotte. Petit pays est la déclaration d’amour de Saïna Manotte à la Guyane.

« J’ai toujours chanté la Guyane, rappelle Saïna Manotte. J’avais envie de faire la chanson qui dit mon amour de la Guyane. Tous les créolophones, des Antilles, mais aussi d’Haïti, de la Réunion, qui ont des similitudes culturelles, gastronomiques… avec la Guyane peuvent s’y retrouver. »

Saïna Manotte, lors de sa prestation à L’Encre, à Cayenne : « Tous ceux qui ont l’amour de leur terre se retrouveront dans Petit pays. »
Une nouvelle version affinée au fil des concerts

Réenregistrée, la nouvelle version de Petit pays a donné lieu à un single et un clip, disponible depuis le 3 avril. L’histoire d’une belle connexion avec le public et la Guyane natale de Saïna Manotte.

« La chanson Petit pays que nous avons réarrangée a évolué pendant les concerts, raconte Saïna Manotte. J’aime beaucoup la version qui figure sur l’album. Mais, en concert, la chanson a pris une autre dimension avec des tambours, des percussions… Le public a vraiment adhéré à cette version que nous avons affinée au fil des concerts, notamment au New Morning, à Cayenne, dans l’Ouest… ».

Les images du clip ont, naturellement, été tournées en Guyane, fin mars. Un heureux hasard de calendrier qui a permis à Saïna Manotte d’assurer deux prestations en Guyane.

Cécilia Larney