14 mai 2021

Projets Alimentaires Territoriaux : un sursis pour les dossiers

Dans le cadre du plan France Relance, la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF) de Guadeloupe lançait le 23 mars un appel à projets « Projets d’investissement dans le cadre de Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) ou de démarches visant à mettre en place un PAT ou de démarches territoriales structurantes pour le système alimentaire».

La date limite de dépôt des dossiers de candidature, initialement fixée le 2 mai, est reportée au vendredi 21 mai 2021 inclus.

Pour rappel, cet appel à projets, doté en Guadeloupe d’un budget d’1,35 M€, vise à soutenir le développement de PAT, d’actions favorisant la structuration des filières agricoles ou la mise en œuvre d’un système alimentaire territorial, même partiellement, dans la mesure où elles préfigurent de futurs PAT.

Accompagner les acteurs
d’un territoire

Les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) ont été conçus pour accompagner les acteurs d’un territoire (commune, communauté de communes, région, etc.) vers la conception de systèmes agricoles et alimentaires plus durables. Transversaux par nature, ils répondent à des enjeux économiques (structuration des filières locales…), environnementaux (développement des circuits-courts, valorisation de modes de production agroécologiques…), sanitaires, sociaux ou culturels (projets collectifs, regroupant des acteurs et contribuant àl’identité, la culture et la valorisation des terroirs…).

Pour plus d’informations, veuillez trouver tous les documents de l’AAP à l’adresse suivante : https://daaf.guadeloupe.agriculture.gouv.fr/FranceRelance