14 mai 2021

Conflit dans les communes : un appel à la responsabilité

Félix Lurel, président du Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement, s’est ému de la durée du mouvement social en cours qui oppose l’UTC-UGTG et les communes. Et surtout de l’impact de ce conflit social sur la rupture du service public, notamment et surtout s’il prive plus longtemps les enfants de scolarité. Il l’a fait au travers d’un communiqué.

« Depuis quelques semaines, la société guadeloupéenne est considérablement perturbée du fait d’un conflit nourri par une partie des personnels des collectivités territoriales et les élus en responsabilité de celles-ci. 
Hormis la rupture du service public de proximité attendu par l’ensemble de la population, l’une des conséquences principales de ce conflit est la privation de scolarité pour nos enfants. 

Le CCEE (Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement) : 
– appelle solennellement l’attention des «protagonistes» sur le caractère imprévisible des conséquences d’une telle situation ; 
– invite les parties impliquées, à faire acte de Responsabilité et de reprendre le dialogue interrompu afin de co-construire une solution le plus rapidement. 

Le CCEE suggère aux parties d’accepter la médiation d’un groupe de négociateurs choisis et acceptés par tous, afin de renouer le dialogue, permettre la compréhension de cette affaire et lui trouver un dénouement consensuel. »