26 septembre 2021

Un Centre départemental de sauvetage et de secourisme créé au sein du CNRBT

Un moment de joie pour une concrétisation d’années d’effort. Photos PE

L’ École de Sauvetage et de Secourisme du Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre (CNRBT) devient le Centre Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe.

Ce mercredi 14 avril fera date dans l’histoire du Sauvetage et du Secourisme de la Guadeloupe. En effet, créée il y a 2 ans, l’École de Sauvetage et de Secourisme du Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre fonctionnait jusqu’à ce jour de manière isolée.

Forte de 35 stagiaires sauveteurs, âgés entre 14 et plus de 50 ans, issus d’horizons et d’origines diverses, elle était active tous les mercredis et samedis après-midis, en mer, de 16 à 18 heures, sur le plan d’eau agréé de la plage de Rivière-Sens, à Gourbeyre.

Avec le retour à étapes à la piscine de Rivière-des-Pères, à Basse-Terre, elle s’est renforcée de deux séances supplémentaires le lundi et le jeudi de 18 à 19 heures.

Depuis mercredi, grâce à l’appui du Conseil départemental, du Conseil régional et de l’État, elle devient le Centre Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe. Une validation portée par le CNRBT et le Comité Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe et encouragée par la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme à laquelle le CNRBT et le CDSSG 971 sont affiliés qui va déboucher à la rentrée de septembre 2021 sur la création d’un emploi d’éducateur sportif.

Les ambitions de ce Centre Départemental qui devient la base de référence pour les entraînements, les formations, les stages, les regroupements, les compétitions et autres manifestations d’animation, de sensibilisation et de vulgarisation, sont d’impulser une dynamique contagieuse afin de multiplier d’autres sites sur plusieurs autres secteurs du territoire qui puissent, comme à Rivière-Sens, accueillir des conditions de fonctionnement, de logistique et de développement qui tiennent compte de la proximité des espaces piscine et mer et des conditions de sécurité adaptées aux pratiques envisagées.

Une reconnaissance unanime

Mercredi 14 avril, lors de la plénière budgétaire du Conseil départemental qui votait son Compte Administratif 2020 et son Budget Supplémentaire 2021, la conseillère départemental du canton, Nicole Erdan, a évoqué cette action supportée à l’unanimité par l’assemblée départementale. Ce même jour, le directeur de cabinet du préfet, Sabry Hani, a tenu à venir saluer le travail accompli par les équipes du CNRBT et féliciter le Comité Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe pour la nouvelle orientation qu’il va donner, en étroite collaboration avec les autres associations du département agréés Sécurité Civiles affiliées à la FFSS, à savoir les Amis de la Natation et l’Association des Sauveteurs Secouristes de la Guadeloupe, qui travaillent ensemble au sein du Comité Départemental.

 Associations affiliées et Comité Départemental qui étaient tous représentés, par leurs dirigeants sur le plan d’eau agréé de la plage de Rivière-Sens pour confirmer cette adhésion collective unanime.

Le Conseil régional de la Guadeloupe est également associé à ce projet et ce programme comme la DRAJES, (ex DJSCS), qui participent, tous les deux, notamment à la formation des cadres et à la dotation de matériels. Toutes les conditions sont donc réunies pour répondre aux nombreuses demandes et attentes que suscitent à la fois le Sauvetage, le Sauvetage Sportif et le Secourisme pour que ces trois activités se positionnent avec leurs partenaires comme des acteurs essentiels et incontournables au développement et à la cohésion sociale de manière équitable sur un territoire entouré d’eau et où les risques naturels majeurs sont légion.