14 mai 2021

De retour en prison avec 500 grammes de stupéfiants

En Martinique, à la prison de Ducos, ce vendredi, deux détenus, de retour de permission, se sont présentés avec 500 grammes de produits stupéfiants en leur possession.

Une enquête judiciaire a été ouverte après que deux détenus de retour de permission se soient présentés avec 500 grammes de stupéfiants en leur possession. L’enquête en cours permettra de déterminer la destination de ces produits : consommation personnelle ou revente aux autres détenus.

Le syndicat Force Ouvrière (FO) est monté au créneau pour dénoncer une telle situation, affirmant que la prison de Ducos était une véritable « passoire ». Le syndicat pointe également du doigt les nouvelles incarcérations comprenant des détenus des « go-fast » nautiques et autres voiliers transporteurs de produits stupéfiants dont les responsables sont sous les verrous.

Rodolf Etienne

FO réclame de « nouvelles recrues »

Le syndicat en profite pour réclamer de nouvelles recrues adaptées à cette « clientèle » de détenus. « Nous avons besoin d’une brigade cynophile. Nos collègues de la douane, de la gendarmerie et de la police sont prêts à nous aider pour mettre en place efficacement cette structure. Nous avons aussi besoin d’une véritable équipe locale de sécurité pénitentiaire composée d’au moins 20 agents incluant la brigade cynophile avec 2 ou 3 maîtres-chiens », explique Patrick Louvounou, secrétaire local de FO pénitentiaire.