13 juin 2021

Ronald Selbonne et ses alliés prêts pour les régionales

Tête de liste pour les régionales, Ronald Selbonne a présenté, ce jeudi matin, au Jardin d’eau de Goyave, le projet que l’Alyans Nasyonal Gwadloup et les organisations avec lesquelles elle est associée portent pour la Guadeloupe.

Version moderne du mouvement nationaliste initié par Luc Reinette pour l’émergence d’une « nasyon-Gwadloup », l’Alyans Nasyonal Gwadloup (ANG) est prête à partir en campagne. En ligne de mire, les élections régionales des 20 et 27 juin. Apparue sur les réseaux sociaux il y a moins d’un an, l’Alyans Nasyonal Gwadloup (ANG) a invité tous les citoyens qui partageaient sa vision du patriotisme et souhaitaient « agir pour la Guadeloupe » à prendre part à différents ateliers (éducation, finances publiques, souveraineté alimentaire…). Après plusieurs mois de réflexions, ces travaux ont nourri les bases d’un projet pour « construire la Guadeloupe de demain ». L’ANG ne s’en cache pas : cet objectif inclut un changement de statut. Ce jeudi 13 mai a marqué une nouvelle étape pour le mouvement nationaliste, candidat aux élections régionales.

Donner un nouvel élan à la Guadeloupe
Ronald Selbonne.

 « Nous voulons le pouvoir politique et un changement de statut : il faut absolument que nous changions de manière qualitative nos rapports avec la France, a affirmé Ronald Selbonne, de l’ANG. Nous sommes d’autant plus déterminés que la Guadeloupe est dans une urgence existentielle. Il y a de plus en plus de ghettos ethniques qui se développent à Marie-Galante, en Côte sous-le-vent… Les Guadeloupéens sont pratiquement rejetés de ces zones. Il ne s’agit pas d’empêcher que les gens viennent s’installer, mais de contrôler. »

Aujourd’hui, forte de quelque 500 membres, l’ANG s’est associée à l’UPLG (Union pour la libération de la Guadeloupe), dirigée par Gaston Samut, Agir en citoyens, d’Ary Broussillon, et l’Alliance pour la Guadeloupe, de Jean-Jacob Bicep. Roland Ezelin, Guy Balagne et d’autres personnalités s’associeront à la liste conduite par Ronald Selbonne pour les prochaines régionales. « Je me suis félicité de la création de l’ANG, a expliqué Gaston Samut, de l’UPLG. L’heure est venue de tracer une nouvelle voie pour le pays, pour construire une Guadeloupe avec les Guadeloupéens. »

Autour des quatre éléments (la terre, l’eau, l’air et le feu), Ronald Selbonne a évoqué les grandes lignes de son programme. Le foncier, avec la création d’un office foncier solidaire, la gestion de l’eau en incluant les usagers dans la nouvelle structure unique, l’écologie, l’agriculture, la transparence dans la gestion des fonds publics, la valorisation des sargasses… feront partie de ses priorités.

Cécilia Larney