13 juin 2021

Jamaïque. La construction d’un hôtel entaché de pratiques illégales

Le Royalton Negril doit être rénové. Photo DR

La commission d’intégrité a recommandé, mardi 8 juin 2021, que des poursuites criminelles soient requises concernant l’octroi et la délivrance du permis de construire de l’hôtel Royalton Negril. Le permis a été délivré afin de permettre la construction et la rénovation de l’hôtel qui appartient au groupe Diamond Hotel.

La commission a déposé un rapport d’enquête spécial à la Chambre des Représentants (une des chambres du Parlement), qui stipule que des amendes et des peines d’emprisonnement devraient être demandées pour violation et non-respect des permis, qui n’étaient pas en accord avec la législation locale en terme d’environnement et d’urbanisme.

En 2016, la municipalité de Hanover avait émis un ordre d’arrêt de 30 jours sur le projet de construction après qu’une section du chantier se soit effondrée en faisant 5 blessés.

Cependant, les activités auraient continuées après la diffusion de l’ordonnance. Une enquête avait été ouverte quelques mois plus tard par une chambre de la commission d’intégrité, car le chantier disposait d’autorisations homologuées par les différents organismes compétents. Ces autorisations étaient-elles fausses ? Affaire à suivre…

Source : Jamaica Observer