26 septembre 2021

Economie. LIAT : Antigua ne verse pas d’indemnités de départ

Un ingénieur barbadien, toujours employé par la compagnie aérienne LIAT basée à Antigua, a dit à ses anciens collègues de ne pas espérer que le gouvernement de cette nation insulaire leur verse une indemnité de départ.

Francis Ifill, l’un des 103 employés qui restent sur la liste de paie de l’entreprise qui est sous administration judiciaire, a déclaré qu’il n’y avait pas de fonds d’État à partir duquel les travailleurs licenciés pouvaient être payés.

« Il n’existe pas de fonds d’indemnités de départ à Antigua. LIAT (1974) Limited est responsable de votre indemnité de départ. Il n’y a aucune entité gouvernementale… aucune couverture comme la Barbade ne doit nous payer. Donc, nous sommes essentiellement à la merci du gouvernement d’Antigua », a déclaré Ifill à Barbados Today mercredi.

Il répondait aux suggestions du Premier ministre Mia Mottley et du procureur général Dale Marshall plus tôt cette année selon lesquelles les employés qui travaillaient à Antigua et cotisaient à son régime de sécurité sociale avaient droit à une indemnité de départ du gouvernement.

Cependant, Ifill a expliqué que le fonds de sécurité sociale d’Antigua ne couvre pas les indemnités de départ.

« Nous avons payé la sécurité sociale, nous avons payé des prestations médicales…. La sécurité sociale, c’est pour les pensions, de sorte que vous recevez une pension lorsque vous atteignez l’âge de 60 ans – eh bien, elle est maintenant passée à 62 ans – . . . et une taxe d’éducation dont nous n’avons pas pu bénéficier car évidemment vos enfants devraient être scolarisés à Antigua. Mais il n’existe pas de fonds d’indemnités de départ à Antigua », a réitéré l’ingénieur de la LIAT.

Source : Barbados Today

Lien : https://barbadostoday.bb/2021/07/08/liat-employee-says-no-hope-of-severance-from-antigua/