26 septembre 2021

Covid-19 : en Guadeloupe, les discothèques restent fermées

Effective sur le territoire national depuis ce vendredi 9 juillet, avec un protocole strict, la réouverture des discothèques est différée en Guadeloupe. En cause, les nouvelles données concernant l’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans l’archipel.

Jusqu’au 9 juillet, l’ARS Guadeloupe constate une stabilité du nombre de nouveaux cas avec 106 tests positifs, un taux de positivité à 3,3%, mais avec environ 600 demandes de tests en moins à ce stade, comparé à la semaine précédente.

Selon la préfecture, « la baisse continue des indicateurs engagée depuis 4 semaines a été interrompue avec ces données en stagnation depuis deux semaines qui peuvent traduire une reprise de la transmission. »

Une situation qui incite les autorités sanitaires de Guadeloupe à maintenir fermées les discothèques dans l’attente « du résultat d’une expérimentation locale qui pourra être lancée le samedi 17 juillet ».

Jusqu’à nouvel ordre, les discothèques de Guadeloupe restent fermées et la danse, interdite dans les établissements accueillant du public.
Une expérimentation avec les discothèques volontaires

Les services de l’État indiquent avoir rencontré le Syndipros et les représentants de la profession. Les échanges ont abouti à proposer l’expérimentation de réouverture de discothèques volontaires en cours de sélection, selon le protocole national :

  • la présentation d’un Pass sanitaire numérique (via l’application TousAntiCovid) sera nécessaire pour entrer dans l’établissement : un certificat de vaccination ou un test PCR négatif récent (- de 48h)
  • une jauge fixée à 75 % pour les discothèques en intérieur et à 100 % en extérieur
  • le cahier de rappel papier ou numérique sera obligatoire

Les discothèques volontaires à l’expérimentation doivent d’ores et déjà se rapprocher de leur mairie pour les démarches nécessaires à la réouverture des établissements recevant du public, et devront soumettre à la validation de la préfecture un protocole spécifique à l’expérimentation.

Jusqu’à cette expérimentation, l’ensemble des discothèques demeure fermé en Guadeloupe. Bien sûr, la danse reste interdite dans tous les établissements ouverts au public.