26 octobre 2021

Guadeloupe. Cédric O appelle les Guadeloupéens à se faire vacciner

Le secrétaire d’Etat s’est entretenu avec le comité d’accueil : Florelle Bradamantis, directrice adjointe de l’ARS, et le colonel Félix Anténor-Habazac, directeur du SDIS971, qui gère le vaccinodrome.

En visite officielle en Guadeloupe, Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a visité mercredi 14 juillet le vaccinodrome de l’aéroport, aux Abymes.

Susceptible d’accueillir 1000 candidats au vaccin chaque jour, le vaccinodrome, qui est géré par le SDIS971, tournait à 250 visiteurs chaque jour.

Le discours du chef de l’Etat incitant à la vaccination à permis de faire passer le chiffre des vaccinés, dès le premier jour, à 750 par rotation.

Le vaccinodrome peut accueillir 1000 personnes chaque jour. Depuis mardi matin, c’est le rush pour être vacciné. Compter 40 minutes d’attente.

Ce mercredi, il y avait plusieurs centaines de personnes dans la file d’attente. Compter 40 minutes entre la présentation, une visite auprès d’un médecin, la vaccination et le temps de repos (15 minutes) avant de repartir.

Le secrétaire d’Etat a rappelé que la vaccination était la seule possibilité de réchapper à la Covid-19 sans dommages pour la santé. Et aussi la seule alternative si l’on veut que la vie reprenne en Guadeloupe comme ailleurs.

Visiblement très intéressé, Cédric O a écouté les explications des médecins sapeurs-pompiers.

Le Dr Florelle Bradamantis, directrice adjointe de l’ARS, a souligné les multiples possibilités de vaccination : dans un centre comme le vaccinodrome, dans des centres en communes et dans les îles, chez les médecins de ville, auprès de certain (e) s infirmier (e) s.

Cédric O :