30 juillet 2021

La ville de Basse-Terre et la CAF s’engagent en faveur des familles

La Caisse d’Allocations familiales de la Guadeloupe et la ville de Basse-Terre ont signé ce mardi 20 juillet, une convention territoriale au service des familles.

Le président du conseil d’administration de la CAF, Marc Houel, le directeur, Patrick Divad, et le maire de Basse-Terre, André Atallah, ont scellé ce jour un accord visant à mettre en œuvre un projet de territoire à vocation sociale.

Ce projet s’articule autour de quatre enjeux forts destinés à répondre aux besoins du territoire en matière :

  • d’information des familles
  • d’accessibilité des usages aux services
  • d’égalité des chances
  • de participation citoyenne des habitants du chef-lieu
Au service des usagers de la ville

Cette convention est le résultat de plusieurs semaines de travail et d’échanges. Les signataires du document se félicitent de l’implication des équipes des deux structures (la CAF et la ville de Basse-Terre) pour parvenir à cet accord préparé dans le souci premier de servir les usagers de la ville.

Patrick Divad, directeur de la CAF, a indiqué que cette convention est la première d’une série de documents du même type que la CAF s’apprête à signer avec d’autres collectivités. Il est apparu normal que le chef-lieu de la Guadeloupe soit choisi comme l’étendard de cette démarche.

Maire de Basse-Terre, André Attalah, a quant à lui insisté sur l’intérêt qu’il attache à « rendre complémentaires les interventions de tous les acteurs concernés pour une plus grande efficacité des actions menées en faveur des citoyens ».