30 juillet 2021

Economie. L’usine de gaz naturel de Trinidad sera mise en veilleuse pendant au moins deux ans

Dans ce qui semble être un embarras majeur pour l’administration Keith Rowley et la National Gas Company (NGC), l’usine Train 1 d’Atlantic LNG sera mise en veilleuse dans les semaines à venir et pourrait rester hors service pendant au moins deux ans, selon des sources placées à la fois au MBAC et au gouvernement.

La fermeture intervient même si la société gazière d’État a pompé des centaines de millions de dollars dans une tentative désespérée et malheureuse de maintenir l’usine en marche et malgré les principaux actionnaires, Royal Dutch Shell et bpTT insistant sur le fait qu’ils n’avaient pas de gaz naturel pour soutenir l’usine et la décision des multinationales de ne pas mettre un centime de plus pour la maintenir en vie.

La NGC, qui achète essentiellement du gaz aux producteurs en amont pour le revendre ensuite à des entreprises du secteur pétrochimique, a très peu d’approvisionnement en elle-même et pourtant, elle a décidé de risquer environ un quart de milliard de dollars en procédant à un redressement de la centrale et sur le maintien du train 1 en état de fonctionnement sans garantie qu’il puisse trouver le gaz nécessaire à son éventuel retour à l’exploitation.

Des sources haut placées de l’administration Rowley ont insisté sur le fait que le gouvernement avait été induit en erreur par le NGC et au moins un membre de son équipe de direction qui a déclaré qu’il avait une « ligne de mire » du gaz qui allait arriver. Selon le responsable du gouvernement, cette ligne de mire s’est avérée être mauvaise car le gaz n’est pas arrivé et les multinationales ont insisté sur le fait qu’elles n’avaient pas de gaz pour quatre trains de GNL, forçant le gouvernement à finalement arrêter de dépenser de l’argent pour une usine qui depuis décembre n’a pas produit un mètre cube de GNL.

Source : Starbroeknews

Lien : https://www.stabroeknews.com/2021/07/18/news/regional/trinidad/trinidad-natural-gas-plant-to-be-mothballed-for-at-least-two-years/