30 juillet 2021

Street Art. Le graffiti en fête dans les communes

Malgré un contexte sanitaire contraignant, la 10e édition du Festival du graffiti et Street Art de Guadeloupe apportera des couleurs au quotidien. Organisée par Tropik Events, la manifestation débute ce mercredi 21 juillet, à 19 heures, à Pointe-à-Pitre.

Plusieurs communes sont au programme du 10e Festival du graffiti et Street Art de Guadeloupe, du 21 juillet au 1er août. Pointe-à-Pitre, Le Moule, Anse-Bertrand, Basse-Terre accueilleront les artistes, invités du festival, pour la réalisation de fresques, mais aussi des ateliers d’initiation pour assurer la transmission auprès des jeunes et moins jeunes. Un concours de graff permettra à ceux qui se sentent plus aguerris de se lancer !

« Depuis 2009, nous avons vraiment bataillé pour maintenir ce festival, rappelle Martine Fazer, organisatrice du Festival du graffiti. Quand nous avons commencé, certains groupes et artistes comme le 4KG, Pwoz, Kongo… étaient déjà très présents, mais le graffiti n’était pas encore reconnu en Guadeloupe. Le festival a contribué à accroître la visibilité du graffiti qui est mieux apprécier, et reconnu comme un art à part entière. »

Orbiane Wolff, marraine de la manifestation, aux côtés de Ronald Cyrille, invité d’honneur

Autour du thème, la femme dans le graffiti, le festival débutera ce mercredi 21 juillet, au Pavillon de la ville de Pointe-à-Pitre. Saint-Martin, le Canada et la France hexagonale prendront part à cette fête de l’art urbain. Vice-présidente de la Fédération des arts urbains, Orbiane Wolff est la marraine de cette édition anniversaire. A ses côtés, l’artiste B. Bird (Ronald Cyrille) est l’invité d’honneur et le directeur artistique de cette manifestation qu’il connaît bien !

Avec les invités de la soirée d’ouverture, ils assisteront à la projection du film réalisé par Olivier Kancel, FMR : les 10 ans du festival du graffiti en Guadeloupe. Un film de 52 minutes, réalisé par Olivier Kancel sur les différentes éditions de la manifestation et l’art de graffiti.

Fresques, master class, “bik a pawòl”

Depuis sa création, le Festival du graffiti s’est invité dans plusieurs communes de Guadeloupe : Saint-François, Sainte-Anne, Sainte-Rose, Morne-à-L’Eau, Vieux-Habitants, Saint-François… Cette 10e édition effectuera un circuit à travers plusieurs de ces villes.

Reyza, en pleine création, à Pointe-à-Pitre.
  • Jeudi 22 et vendredi 23 juillet, le public pourra découvrir l’exposition installée au Pavillon de la ville, à Pointe-à-Pitre.
  • A partir du vendredi 23 juillet, et pour deux jours, le Festival du graffiti prend ses quartiers à Anse-Bertrand pour la réalisation d’une fresque murale. Un « bik a pawòl » autour de la biodiversité dans le graffiti, et des ateliers d’initiation au graffiti seront également organisés.
  • Dès dimanche, direction Le Moule. Lundi 26 juillet, les graffeurs seront à l’œuvre au boulevard Rougé et dans un quartier du centre-ville (derrière le fort). Un atelier de fabrication de tee-shirts et de réalisation d’œuvres sur papier est prévu avec les enfants.
  • Mercredi 28 juillet, le festival reprend la route, direction Basse-Terre (Maison de la presse), échange avec le public.
  • Vendredi 30 juillet, retour au Moule. Puis, à Pointe-à-Pitre, samedi 31 juillet.