30 juillet 2021

Politique. Rififi au Gosier

Rien ne va plus à la mairie du Gosier. Il y a les élus qui demandent au Maire, Cédric Cornet, de déposer plainte contre un guignol qui s’échine à insulter les élus sur les réseaux sociaux. C’est sans doute ce qu’on appelle du nouveau journalisme. Là, il a pris pour tête de turc le maire du Gosier qui pratiquerait des jeux interdits avec des mineures. C’est fait, Cédric Cornet a déposé plainte auprès du procureur. Il a déposé plainte contre X.

Il y a d’autres élus — d’autres et les mêmes — qui critiquent le maire qui ferait des dépenses somptuaires, multiplierait ses indemnités — président de la CARL, vice-président de la Région — et pourrait donc abandonner ses indemnités d’élu municipal.

Or, s’il a décidé, avec ses élus, au début de leur mandat, d’abandonner les indemnités municipales parce que la commune était en lourd déficit, il s’est, disent les élus mécontents, rattrapé largement. Et eux pas qui n’ont pas d’autre mandat. 

Ils demandent donc, par lettre/communiqué de presse, à Cédric Cornet de convoquer un conseil municipal pour parler de ces indemnités. 

Ils réclament le paiement de celles-ci avec effet rétroactif au moment de la prise de fonction, le 5 juillet 2020.

M. Cornet leur propose une indemnité de 233,36 euros et puis c’est tout. A débattre dans un conseil municipal en septembre. D’où la crise.