23 septembre 2021

Covid-19 : la 4e vague fait réagir le corps médical de Martinique

Après plusieurs alertes, le service réanimation du CHU de Martinique a atteint la saturation. Le nombre de nouveaux cas positifs et de décès continuent d’augmenter. L’évacuation de certains patients de Martinique vers des établissements de France hexagonale est en cours. « Une catastrophe », selon les professionnels de santé.

La situation critique que vit la Martinique avec la 4e vague de Covid-19 fait réagir des médecins de l’île. Pour eux, après des semaines de défiance vis-à-vis de la vaccination, l’heure de vérité a sonné !

« A force de la cacher derrière un épais nuage d’informations erronées, la vérité s’est invitée en Martinique avec une grande brutalité », constatent les médecins :

  • Record de France absolu des contaminations
  • Nombre de patients en réanimation passant de 2 à 20 à 10 jours
  • 120 malades présents pour Covid à La Meynard sur la même période
  • 33 admissions de patients Covid en une journée
  • 2 à 3 décès chaque jour
  • Un homme de moins de 30 ans entre la vie et la mort mis sous assistance circulaire extra corporelle pour le maintenir en vie…
« Une pandémie de non vaccinés. »

Une « catastrophe », selon les professionnels de santé, qui aurait pu être évitée avec un taux de vaccination plus élevé. « Nous n’aurons d’autre choix que d’avoir recours à des retours précoces de malades chez eux, poursuivent les médecins. La catastrophe actuelle risque d’emporter plus de Martiniquais non vaccinés au cours des mois à venir que les très rares complications graves liées aux 3.9 milliards de doses de vaccins déjà injectées. La vérité est que cette pandémie est maintenant une pandémie de non vaccinés. Sauf à choisir le vaccin librement, la Martinique continuera pendant plusieurs années de subir les assauts du Covid et, en conséquence, les morts évitables de patients martiniquais, les confinements, l’asphyxie économique de l’île et de donner à nos enfants une école “aux écrans”, une adolescence volée. »

Les signataires :
  • Pr François Roques, président de la commission médicale d’établissement
  • Dr Ruddy Valentino, responsable de l’espace de réflexion éthique régional de Martinique
  • Pr Hossein Mehdaoui, chef de pôle Réanimation-Anesthésie-Samu-Smur-Urgences (Rassur)
  • Dr Patrick René-Corail, chef de pôle Neurosciences Appareil locomoteur
  • Pr Moustapha Dramé, responsable de l’unité de soutien méthodologique à la recherche
  • Pr Papa Gueye, chef de service Samu 972
  • Dr José-Luis Barnay, chef de service Médecine physique réadaptation
  • Dr Sylvie Abel, cheffe de pôle Médecine et spécialités médicales, pathologie digestive, santé publique
  • Pr André Cabié, chef de service Maladies infectieuses et tropicales
  • Dr Radoslav Pacan, chef de pôle adjoint, pôle Médecine et spécialités médicales, pathologies digestives
  • Pr Jocelyn Inamo, chef de département de cardiologie
  • Dr Mehdi Jean-Laurent, chef de service gynécologie obstétrique
  • Dr Yannick Brouste, chef de service des Urgences
  • Dr Sandrine Julié, vice-présidente de la Commission médicale d’établissement