26 septembre 2021

Rentrée. Les Iles du Nord jouent leur propre partition

Depuis lundi, les enseignants sont en mode « pré-rentrée » en attendant l’accueil progressif des élèves à partir du 13 septembre. Dans les Iles du Nord, Saint-Martin et Saint-Barthélemy s’apprêtent à accueillir 8 441 élèves du 1er et du 2e degrés, soit 10 % des effectifs de l’Académie de Guadeloupe.

Quand la Guadeloupe dite « continentale » et les Iles du Sud opteront pour une rentrée d’abord en distanciel à partir du 13 septembre, puis avec des aménagements progressifs, en raison de la situation sanitaire, dans les Iles du Nord, le schéma sera différent. Une liberté qu’offrent leur statut de Collectivité d’Outre-mer et un contexte Covid moins critique qu’en Guadeloupe.

L’école Saint-Joseph, à Gustavia.

A Saint-Barthélemy, dès le 13 septembre, l’ensemble des élèves sera accueilli en présentiel dans le respect des gestes barrières.

Au premier degré, 869 élèves sont attendus dans les établissements publics et privés conventionnés avec l’Education nationale, que compte l’île.

Au collège et dans l’unique classe de Seconde de Saint-Barth, ils seront 388 à faire leur rentrée cette année.

Saint-Martin, entre présentiel et distanciel

A Saint-Martin, ce sont 7184 élèves qui sont attendus pour cette nouvelle année dans les 14 établissements que compte la partie française. Des chiffres sensiblement similaires à l’année dernière.

Dès le 13 septembre, les cours se dérouleront en présentiel, uniquement le matin, de la Maternelle à l’élémentaire, ainsi que pour les classes de 6e et 5e.

A partir de la classe de 4e, les cours se dérouleront en présentiel en demi-jauge et en distanciel.

Parallèlement, jusqu’au 10 septembre, les centres d’accueil poursuivent leurs activités avec les élèves dont les parents sont affectés à la gestion de la crise sanitaire.

Cécilia Larney