26 octobre 2021

Hommage populaire pour Lucette Michaux-Chevry

Le cercueil reposera toute la journée dans le hall d’accueil du Palais du Conseil départemental, à Basse-Terre, où les Guadeloupéens peuvent rendre un dernier hommage
à Lucette Michaux-Chevry.

L’hommage populaire en mémoire de Lucette Michaux-Chevry décédée dans la soirée du jeudi 9 septembre a commencé à Basse-Terre.

Le hall d’accueil du Palais du Conseil départemental a été aménagé en chapelle ardente, avec des bouquets, des photos, un écran géant pour retracer la vie de celle qui, durant soixante ans, a régné sur la Guadeloupe et le onde politique.

Le cercueil très simple, porté par quatre hommes, est entré dans le hall, suivi de la famille de l’ancienne ministre. Installé au centre du hall, face à la mer et à la ville de Basse-Terre qui lui était si chère, le cercueil a été posé sur un support. Moment de recueillement de la famille et des proches accompagné en sourdine d’un morceau de musique interprété au piano par Willy Salzedo.

Ensuite, depuis 10 heures, c’est le défilé des Guadeloupéens qui veulent témoigner de leur respect pour celle qu’on a si longtemps appelé Gran Madanm la.

Cet après-midi l’hommage se poursuivra, jusqu’à l’arrivée de Mgr David Macaire, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France, administrateur du diocèse de Guadeloupe. Il dira une prière et rendra lui aussi hommage à Lucette Michaux-Chevry, en présence des corps constitués, élus et administratifs.

La cérémonie s’achèvera à 18 heures. Demain, en fin de matinée, la cathédrale de Basse-Terre accueillera une messe de deuil.