26 octobre 2021

Une messe pour Lucette Michaux-Chevry sous une pluie battante

L’archevêque a accueilli la famille.

La cathédrale de Basse-Terre a accueilli ce lundi 13 septembre une messe de deuil en l’honneur de Lucette Michaux-Chevry, présidée par Mgr David Macaire, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France et administrateur du diocèse de la Guadeloupe. Messe dite sous une pluie battante, avec de l’orage, des éclairs et du tonnerre pour ponctuer cette messe.

Le préfet de région, Alexandre Rochatte, les présidents des assemblées locales, Ary Chalus et Guy Losbar, étaient au premier rang avec la famille.

Tour à tour, Guy Losbar et Ary Chalus ont pris la parole pour quelques mots d’hommage. Ary Chalus a fait sien le mot d’Antoine Karam, ancien président de la Région Guyane qui avec Lucette Michaux-Chevry et Alfred Marie-Jeanne, celui-ci de la Martinique, avait signé la Déclaration de Basse-Terre.

Dans son homélie Mgr David Macaire a fait un parallèle avec l’enterrement de l’impératrice Zita qui a dû se dépouiller de tous ses titres pour voir s’ouvrir les portes du Ciel.

Lucette Michaux-Chevry parée de tous ses mandats est accueillie lors de cette cérémonie funèbre comme une simple chrétienne qui a sa part de Ciel.

« Lucette a eu la grâce d’une bonne mort, munie des sacrements de l’église. »

Marie-Luce Penchard sa fille, ses petites filles ont pris la parole. L’une pour lire un passage du Nouvel Evangile les deux autres, émotion dans la voix, pour dire combien était formidable leur grand-mère.

Une cérémonie simple, pleine de dignité. Cérémonie, comme l’a souligné Mgr David Macaire, restreinte à cause de la pandémie. Cependant, il y avait, sous la pluie, une petite foule place Saint-François, pour un hommage discret.

André-Jean Vidal