26 octobre 2021

Guadeloupe. Bientôt les Etats généraux de la Culture

Cap Excellence veut poser les bases d’une vision commune de la culture en Guadeloupe en concertation avec les principaux concernés…

Est-ce un hasard de calendrier ou la réponse aux nombreuses voix qui s’élèvent ici et là pour réclamer une politique culturelle pour le territoire ? Quoi qu’il en soit, on ne peut que se féliciter de la volonté des uns de maintenir le fil de la discussion avec les autres.

A l’initiative d’Eric Jalton, président de la communauté d’agglomération Cap Excellence, les Etats généraux de la Culture en Guadeloupe seront organisés.

Francesca Faithful.

« Avant de redémarrer les travaux au Centre des arts de Pointe-à-Pitre, il est important de savoir où on va. Aujourd’hui, le président de Cap Excellence souhaite convoquer les Etats généraux de la Culture pour définir un schéma de cohérence territorial de la culture. Lors des Etats généraux, chacun doit apporter sa parole. »

“Une occupation illégale”

Depuis le squat du chantier du Centre des arts de Pointe-à-Pitre, le 5 juillet, par les artistes de l’ANG, puis le Kolektif Awtis Rezistans, Cap Excellence a convié des artistes de différents domaines (danse, musique, théâtre…) à quelques réunions de concertation.

« Le président Jalton a rappelé le caractère illégal de l’occupation du chantier du Centre des arts et les risques encourus, indique Francesca Faithful, vice-présidente de Cap Excellence et conseiller communautaire. Les occupants affirment qu’ils “assument”. Nous avons aussi rencontré les acteurs de la culture pour permettre à chacun de décliner sa vision de l’expression culturelle dans son domaine, mais aussi comment ils envisagent le fonctionnement du Centre des arts. »

« Très prochainement », nous indique-t-on, les artistes seront conviés à une réunion de préparation de ces Etats généraux pour en définir les dates, le déroulement… Cette réunion devrait se tenir en octobre.

Cécilia Larney