30 novembre 2021

Littérature. Connaissez-vous Noémie ?

Sortie en librairie, depuis le début de l’année, chez Caraïbéditions, des cinq premiers ouvrages de l’auteure antillaise Jade Amory, dessinatrice professionnelle dans un studio d’animation dans l’Hexagone. Il s’agit :
– Des deux premiers tomes de la série Noémie, une petite Antillaise que les lecteurs accompagneront dans les endroits les plus emblématiques des Antilles-Guyane mais également dans plusieurs îles de la Caraïbe,
– Du premier tome de la série Noémie vous présente… (Noémie vous présente les fruits des Antilles),
– Des tout premiers Imagier-puzzle des Antilles (Mon imagier-puzzle Les légumes des Antilles et Mon imagier-puzzle Les fruits des Antilles) en créole et en français.

Rencontre avec l’auteure

Qui êtes-vous, Jade Amory ?

Je m’appelle Jade Amory, j’ai 26 ans et je suis Martiniquaise. Je travaille depuis maintenant 3 ans dans le cinéma d’animation au studio Illumination Mac Guff. J’ai récemment travaillé sur les films “Minions 2” ainsi que sur “Tous en scène 2” qui sortiront bientôt au cinéma. Je suis également passionnée d’illustrations et je profite de mon temps libre pour travailler sur mes projets personnels.

Pourquoi avoir choisi de vous exprimer par le dessin ?
Depuis toute petite, j’adore dessiner. C’est donc tout naturellement que j’ai choisi un métier dans l’illustration où je pourrai m’épanouir. Mais quitter la Martinique pour mes études m’a fait réaliser à quel point j’aimais aussi mon pays. J’ai alors voulu, à travers mes illustrations, promouvoir son patrimoine et sa richesse et plus largement ceux de la Caraïbe. Je voulais apporter ma pierre à l’édifice et offrir à notre jeunesse des albums où elle pourrait vraiment s’identifier, que ce soit aux personnages ou aux lieux. Voilà comment est née Noémie, petite fille antillaise de 6/7 ans, pleine de vie. Elle adore voyager et découvrir de nouveaux lieux avec sa famille. Dans mes albums, vous pouvez la suivre au fil de ses aventures dans les endroits les plus emblématiques de la Caraïbe. Découvrir ou redécouvrir notre merveilleux patrimoine.

Noémie a-t-elle un modèle ?
Pour ces albums, je me suis inspirée des souvenirs de ma propre enfance pour les histoires. Mes sorties avec ma famille en Martinique, comme en Guadeloupe. Ma mère est Guadeloupéenne et j’ai souvent passé mes grandes vacances là- bas chez ma grand-mère. Et pour les designs, je me suis basée sur mon adorable petite cousine et sa famille.

Les personnages noirs sont-ils bien présents dans la nouvelle littérature dessinée ?
Depuis mon enfance, l’offre s’est considérablement étoffée et aujourd’hui les éditeurs d’outre-mer, et même du monde entier, effectuent un travail conséquent en ce sens. On trouve facilement à disposition des sites internet recensant cette diversité dans toutes les langues, mais le plus intéressant c’est d’avoir dans les rayons de nos librairies des albums où les enfants découvrent leur propre culture. Mettre en valeur notre patrimoine, c’était surtout cela mon projet.

Des imagiers-puzzle des Antilles ?
La collection d’imagier-puzzle est une sorte de collection additionnelle qui rejoint le thème des « Noémie de la découverte de notre patrimoine » mais cette fois pour les tout-petits.

Comment procédez-vous ?
Je me suis lancée sur le projet de Noémie il y a maintenant des années. J’ai commencé par chercher des idées de lieux où pourraient se dérouler ses aventures. Ensuite, j’ai écrit l’histoire, puis j’ai séparé mes idées par pages et je me suis lancée dans la recherche du design de l’héroïne. Par la suite, et c’est mon étape préférée, j’ai mis en couleur les planches sur ordinateur.

Cela a pris beaucoup de temps et de persévérance mais j’ai finalement réussi à atteindre l’objectif que je m’étais atteint, en matière de textes et de rendu. L’année dernière, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai envoyé mon manuscrit à Caraïbéditions. A mon grand bonheur, j’ai reçu une réponse positive peu de temps après. Ça a été le début de cette grande et merveilleuse aventure. Voir son propre album placé à côté des albums de Choubouloute que je lisais quand j’étais toute petite, c’est inimaginable. Un rêve qui devient réalité.

A qui s’adressent-ils ?
Mes albums s’adressent à tout le monde. Aussi bien à la jeunesse originaire de chez nous qu’à toute personne curieuse ou amoureuse de la Caraïbe. J’avais vraiment envie, avec cette collection, de faire connaître notre culture également en dehors de nos frontières insulaires. On peut acheter la série Noémie dans toutes les librairies des Antilles-Guyane, dans les rayons Caraïbe des librairies de l’Hexagone et sur commande dans 100 % des autres librairies de France ainsi que sur les principaux sites de vente en ligne de livres.

André-Jean VIDAL