26 octobre 2021

Exposition. Quand Steek rencontre Eyone

En Guadeloupe, la vie culturelle reprend doucement ses droits. La galerie L’art s’en mêle (Le Gosier) accueille Eyone et Steek pour un duo artistique jusqu’au 12 octobre. Profitez-en !

Guadeloupéen, de retour au pays depuis 2018, Eyone s’est construit une solide réputation dans l’art urbain, dans l’Hexagone et ailleurs. Considéré comme une légende dans la discipline, il collabore, pour la deuxième fois cette année, avec Steek, graffeur et triple détenteur du titre de Champion du monde de bodypainting.

Installés à l’Art s’en mêle (Le Gosier) depuis mercredi, Steek et Eyone proposent chacun une incursion dans leur univers.

Eyone a opté pour une rétrospective de son parcours artistique, ces dix dernières années. Face à ses créations, ne vous fiez pas à ce que vous voyez. En 3D, elles se révèlent sous un autre jour dès que vous chaussez les lunettes « pour voir plus loin » ! Photographies customisées, toiles incrustées de graffitis, textes, tags…

Eyone a conçu d’étonnantes toiles en 3D.

Fidèle à sa démarche sur la mise en scène du corps, Steek propose une dizaine de créations inédites. Une série de quatre toiles sur l’origine et l’évolution du corps interpelle. Au-delà de l’aspect artistique, chacun se retrouve face à une interrogation. « Chacun des tableaux de la série illustre une étape : la grossesse, l’allaitement, l’enfant qui grandit et un jeune adulte en cours d’émancipation. En position fœtale, il se demande si cette vie vaut la peine de se lever », commente Steek.

Steek… dans ses oeuvres.

Après cette exposition en tandem avec Eyone, Steek poursuivra son projet de collage dédiée à la femme. La présentation du livre présentant le projet Papier de Steek et une exposition sont prévues en novembre.