30 novembre 2021

Gisèle Pineau reçoit le Prix du roman historique pour Ady, soleil noir

C’est une belle rentrée pour les Lettres caribéennes. Après Maryse Condé, un temps pressentie pour le Nobel de littérature 2021, Patrick Chamoiseau, honoré par l’université de Parme (Italie), la romancière guadeloupéenne Gisèle Pineau a reçu, ce 8 octobre, à Blois (Loir-et-Cher) le Prix du roman historique.

Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot était présente. L’inauguration de la 24e édition du salon des Rendez-vous de l’histoire, à Blois (Loir-et-Cher), a été l’occasion pour Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, de remettre le Prix du roman historique 2021 à Gisèle Pineau. Une première pour un auteur d’Outre-mer.

Ady, Guadeloupéenne et muse de Man Ray

Ce Prix du roman historique est une reconnaissance d’autant plus particulière pour Gisèle Pineau qu’elle met en lumière Ady, soleil noir (éd. Philippe Rey) auquel la romancière est attachée.

Fascinée depuis de longues années par la vie d’Adrienne Fidelin, Gisèle Pineau a trouvé la bonne formule pour sortir de l’oubli cette Guadeloupéenne qui a partagé la vie du célèbre photographe Man Ray, avec Ady, soleil noir.

Avec une grande sensibilité, Gisèle Pineau fait des Années folles d’Adrienne Fidelin aux côtés de Man Ray, Paul Eluard, Pablo Picasso, Lee Miller…, un roman. Passionnant. A découvrir et à offrir !

Cécilia Larney