30 novembre 2021

Le Mois kréyol investit les villes de l’Hexagone

Initié par Chantal Loïal, chorégraphe de Difé kako, Le Mois kréyol, festival pluridisciplinaire des langues et cultures créoles, s’étale désormais sur deux mois. La 5e édition du festival intègre deux nouvelles villes de France hexagonale à sa programmation : Bordeaux et Nantes.

Après une édition 2020 marquée par la crise sanitaire, la 5e édition du festival énergiquement porté par la chorégraphe guadeloupéenne, Chantal Loïal et l’équipe de Difé kako, débute ce samedi 9 octobre. Cette nouvelle édition, inauguré ce jeudi à la Cité de refuge (Paris, 13e) se prolongera jusqu’au 28 novembre. En raison de la situation sanitaire, Le Mois kréyol sera décliné en Guadeloupe, Martinique et Guyane à compter de janvier 2022.

Diversité et qualité

Cette année, en plus d’une riche programmation et des intervenants de qualité (Jacques Schwarz-Bart, Tony Chasseur, Edmony Krater, Arnaud Dolmen, Irène Bicep, Yann Villageois, Régine Lapassion, Seksion Maloya, Sergio Grondin, Igo Drané, Véronique Kanor, Xavier Belin…), Le Mois kréyol étend son rayonnement en France Hexagonale, avec deux nouvelles villes d’accueil : Bordeaux et Nantes. Un motif de satisfaction supplémentaire pour Chantal Loïal et son équipe.

« Les institutionnels présents lors de la soirée d’inauguration ont salué l’initiative et la ténacité de l’équipe pour maintenir le festival, commente Chantal Loïal, conceptrice du Mois kréyol. L’idée n’est pas de concentrer le festival en Ile-de-France, mais que le festival s’installe dans les grandes villes où la diaspora est présente. »

Le festival Le Mois kréyol permet de s’imprégner des cultures créoles de Guadeloupe, Guyane, Martinique et de La Réunion, à travers une programmation pluridisciplinaire.

Cécilia Larney

En itinérance

Jardins secrets en référence au patrimoine matériel et immatériel des territoires d’Outre-mer avec en filigrane les problématiques environnementales, thème de cette 5e édition du Mois kréyol, a permis d’inaugurer une exposition photos sur les jardins créoles, lors de la soirée d’ouverture, le 7 octobre.

Danse, théâtre, concerts, tables rondes, documentaires, ateliers… seront au rendez-vous en Ile-de-France, Strasbourg, Mulhouse, Bordeaux et Nantes, jusqu’à la fin du mois de novembre.