26 octobre 2021

Covid-19. En Guadeloupe, les indicateurs sont toujours en baisse

La situation sanitaire continue d’évoluer favorablement. La contamination est en baisse, même si on déplore 10 nouveaux décès en milieu hospitalier, dans la semaine du 4 au 10 octobre.

Les nouvelles données fournies par l’Agence régionale de santé de Guadeloupe confirment la baisse générale des indicateurs liés à l’épidémie de Covid-19. Le taux de positivité est à 2,4 %, le taux d’incidence, à 53,1/100 000 habitants, est proche du seuil d’alerte fixé à 50/100 000 habitants. Un nouveau cluster a été identifié en milieu scolaire.

Deux cents nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en Guadeloupe, pour la période du 4 au 10 octobre, contre 238 nouveaux cas, la semaine précédente. De fait, la situation en milieu hospitalier l’ARS s’améliore également.

Vingt-six patients en réanimation

En semaine 40, il y a eu 15 nouvelles hospitalisations Covid en Guadeloupe et 6 nouvelles admissions en soins critiques (réanimation et soins intensifs et continus). Jusqu’au 12 octobre, au soir, comptabilisait 35 lits de réanimation activés (30 au CHUG, 5 au CHBT) auxquels s’ajoutent 13 lits de soins critiques. Vingt-six patients étaient en réanimation (dont 12 patients Covid). Trente-sept patients étaient hospitalisés en service de médecine Covid sur les 77 lits ouverts dans les différents établissements. L’hospitalisation à domicile concerne 27 patients Covid à ce jour ; 42 patients sont en soins de suite et réadaptation.

La vigilance est de mise

Malgré l’amélioration globale de la situation sanitaire en Guadeloupe, les gestes barrières restent de rigueur, associés à la vaccination.

  • En cas de suspicion de contamination, avec ou sans symptômes, il est impératif de s’isoler en attendant de faire son test de dépistage. Avant de vous déplacer, joignez votre médecin au téléphone ou contactez l’association de garde médicale ADGUPS au 05 90 90 13 13.
  • En famille, l’isolement d’un cas confirmé parmi d’autres membres de la famille non encore contaminés, doit être aussi la règle pour éviter la diffusion intra familiale du virus.
  • En cas de persistance ou d’aggravation des symptômes, il faut contacter par téléphone votre médecin traitant ou l’ADGUPS au 05 90 90 13 13. Appelez le SAMU (centre 15) en cas de symptômes importants, en particulier la gêne respiratoire.
  • Les personnes fragiles, de tout âge, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent continuer à se protéger impérativement grâce aux gestes barrières mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades…). En cas de symptômes, ces personnes sont invitées à contacter leur médecin traitant dès les premiers signaux. N’attendez pas d’avoir des signes graves !