26 octobre 2021

Guadeloupe. Vol des aménagements sur le site de pointe Allègre à sainte-Rose

En fin de semaine dernière, les services du Conseil départemental ont été alertés par les services techniques de la ville de Sainte-Rose, suite à la constatation de dégradations sur les aménagements du site de pointe Allègre, situé à l’extrémité Nord de la Basse-Terre.

En effet, sur les sept tables-bancs installées sous les carbets, trois ont été volées et deux autres déboulonnées et laissées sur place, sans doute en attente d’un prochain passage des vandales.

Cet acte provoque l’indignation du président du Conseil départemental faisant fonction, Jean-Philippe Courtois. « Je déplore que l’investissement fourni pour la mise en valeur de cet espace naturel très fréquenté par la population soit aujourd’hui anéanti », a-t-il déclaré.

550 000 euros d’investissements
du Conseil départemental

Pour rappel, après deux ans d’études, le Conseil départemental — en collaboration avec les services municipaux de Sainte-Rose, la communauté d’agglomération du Nord Basse-Terre, le Conservatoire du littoral ou encore les agriculteurs du secteur— avait lancé, en 2018, un projet d’aménagement de ce site de 33 hectares, dont il est le propriétaire. À ce jour, les investissements s’élèvent à 550 000 euros.

Le projet d’aménagement et de protection du site de pointe Allègre, qui offre un panorama unique, s’organise autour de 4 axes majeurs : renforcer les identités locales ; structurer l’organisation de l’espace et encadrer les usages ; ouvrir le site au public et imaginer une valorisation culturelle et touristique du site.

Outre les carbets et les tables-bancs, le site est équipé d’un parcours sportif ou encore de sentiers d’interprétation du patrimoine naturel, historique et culturel.

« Afin que les vols commis ces derniers jours ne demeurent pas impunis une plainte sera déposée dans les prochaines heures par le Conseil départemental », a précisé le président Courtois.