26 octobre 2021

Guadeloupe. Sport, voyages et activités culturelles soumis au passe sanitaire

L’amélioration de la situation sanitaire en Guadeloupe a permis l’ouverture généralisée des commerces, le 8 octobre, dans la phase 1 du déconfinement. De nouvelles mesures sont envisagées à compter de ce jeudi 14 octobre.

Progressivement, les activités de loisirs mises sous cloche en raison du confinement, peuvent faire leur « rentrée ».

Ainsi, les entraînements et les compétitions, jusqu’ici interdits en lieux couverts, peuvent désormais reprendre dans les stades, gymnases… avec application du passe sanitaire. La préfecture précise que « les matchs et compétitions s’effectueront à huis clos ».

Toujours sur la base du volontariat, les écoles de danse seront autorisées à reprendre leurs activités, sous contrôle du passe sanitaire.

Les modalités de voyage entre la Guadeloupe, la Martinique et les Iles du Nord

Pour rappel, en Guadeloupe, pour les mineurs, le passe sanitaire sera exigé à compter du 6 novembre.

Les restaurants et autres établissements recevant du public peuvent accueillir, depuis le 8 octobre et jusqu’au 22 octobre, des clients sans exiger le passe sanitaire dans la limite de 30 personnes.

A compter de ce jeudi 14 octobre, les modalités de voyage entre la Guadeloupe, la Martinique et les Iles du Nord évoluent également. Les motifs impérieux sont supprimés au profit de la présentation du passe sanitaire.

Une mesure valable aussi bien pour les déplacements par voie aérienne que par voie maritime entre ces îles, pour tout voyageur de plus de 12 ans.

« Le passe sanitaire permet de limiter les risques de diffusion épidémique, rappelle Alexandre Rochatte, préfet de Guadeloupe, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque, et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur. »