20 janvier 2022

Admiral T, de Boissard à Bercy sur Guadeloupe la 1e

Le film de Benjamin Marquet met autant en lumière la carrière réussie de l’artiste guadeloupéen, Admiral T, que l’homme profondément attaché à sa culture caribéenne.

Réalisé par Benjamin Marquet, le documentaire Admiral T, de Boissard à Bercy retrace l’histoire de Christy Campbell, alias Admiral T. Artiste incontournable de la scène urbaine, il a connu un succès fulgurant dès 2003, avec Gwadada, son premier solo. Le début d’une série d’albums, de chansons à succès et de tournées à travers le monde.

Admiral T ou l’itinéraire d’un enfant du ghetto. Son parcours musical débute dans l’underground. En dehors de son flow, la sincérité de ses textes marque les esprits. Son environnement quotidien, ses rêves, son éducation, la Guadeloupe, sa fierté d’être Guadeloupéen, Caribéen, la richesse de nos territoires… nourrissent sa musique. Toujours en quête de challenges et désireux de valoriser la tradition musicale de la Guadeloupe, Admiral T mêle avec succès gwoka et dancehall.

« D’où qu’on vienne, on peut atteindre ses objectifs. »

Admiral T

« De Boissard à Bercy, c’est l’histoire de ma vie, une partie de ma carrière et c’est important de montrer ces images, surtout à la nouvelle génération, pour qu’elle sache que, d’où qu’on vienne, on peut atteindre ses objectifs, confiait Admiral T à L’Hebdo Antilles-Guyane à l’occasion de la diffusion télé du documentaire pour la Fête de la musique. Si ce documentaire peut être une source d’inspiration, tant mieux ! Revoir certaines images m’a ramené très loin en arrière : j’ai eu des frissons en regardant le film ! »

En une vingtaine d’années, Admiral T a connu une ascension fulgurante, passant des sound systems aux salles de référence et tournées dans la Caraïbe et ailleurs. Pour marquer l’année de ses 40 ans, célébrés le 29 mars, Admiral T a sorti l’album 40 degrés.

Diffusion télé, lundi 18 octobre, à 20 h 05 sur Guadeloupe la 1e