30 novembre 2021

Martinique. Serge Letchimy demande la mise en place d’une médiation en urgence

Le président du Conseil exécutif de Martinique, Serge Letchimy a adressé samedi 23 octobre une lettre au ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran.

Le Président Letchimy interpelle le Gouvernement sur les risques de dégradation rapide de la situation sur le plan local.

D’une part, il constate l’imminence d’une cinquième vague du fait d’un taux d’incidence encore élevé (127 pour 100 000) et d’un taux faible de couverture vaccinale de la population (36%).

D’autre part, il alerte sur les risques d’une rupture de soins alors que le CHU de Martinique connaît de fortes tensions actuellement, notamment sur la question de l’application du pass sanitaire.

Il y formule 4 propositions forces, pistes de travail pour les jours à venir :

  1. La mise en place rapide d’une médiation impliquant notamment l’Etat, les corps médicaux, les représentants des personnels et les acteurs de la médiation afin de rétablir un espace de dialogue et de débat respectueux des opinions de chacun ;
  2. L’amplification de la mise à disposition de tests antigéniques dans le contrôle du pass sanitaire ; 
  3. Le report de la date limite de la fin de la gratuité des tests pour la Martinique ;
  4. La mise à disposition d’un vaccin de conception classique découlant d’une technologie mieux connue du public, en complément du Pfizer, répondant ainsi aux doutes exprimés par une partie de la population.