30 novembre 2021

Guadeloupe. Un candidat à la présidentielle venu aux nouvelles

Fabien Roussel est député.

Fabien roussel, candidat du PC à la présidentielle, de passage en Guadeloupe, s’étonne que le Premier ministre, depuis qu’il y a la crise sanitaire (mars 2020), ne soit jamais venu ici.

« C’est quand même incroyable, donc moi je suis venu pour ça. Je suis venu ici pour entendre et je suis venu ici aussi pour porter la voix des Guadeloupéens à Paris, dans l’hémicycle (de l’Assemblée nationale). Exprimer votre voix, la faire entendre à l’Assemblée nationale et au Sénat et demander instamment à ce que le gouvernement tienne compte des réalités locales. Ici, j’entends bien moi qui a de nombreuses lois de la République qui ne sont pas appliquées, notamment celles liées à l’empoisonnement de la population avec la chlordécone/ Or, il n’y a même pas le dépistage qui devrait se faire alors que 90% de la population est contaminée. Nous connaissons la problématique de l’accès à l’eau potable qui n’existe même pas. On est en République. Ici, la République n’existe pas, y compris sur l’accès à l’eau qui est un bien commun. On devrait tous avoir accès à l’eau, on n’y a pas accès ici. Et puis il y a toute cette situation économique qui fait que le taux de pauvreté, le taux de chômage, est deux fois plus élevé ici et il touche principalement les jeunes. »