21 mai 2022

Jamaïque. La police manifeste toujours

 Les membres de la police de Kingston qui manifestent pour le paiement des heures supplémentaires, ont reçu le soutien de leurs collègues de la ville de St James qui ont rejoint la manifestation jeudi 25 novembre 2021.

Les membres de la police de St James se sont également plaints des conditions de travail qui ne sont pas adéquates. Les policiers dénoncent l’augmentation des prix de premières nécessités qui étouffent les policiers financièrement. 

« Pendant d’innombrables jours fériés et d’innombrables nuits, nous sommes loin de nos familles, pour nous rendre compte que nous avons été volés par nos employeurs durant toutes ces années », a déclaré un policier gréviste.

Selon ce policier qui a gardé l’anonymat, les heures supplémentaires sont devenues quotidiennes en Jamaïque, parfois les policiers font plus de 17 heures de plus par semaine lorsqu’ils interviennent sur des meurtres ou des accidents de la route mortels. 

La fédération jamaïcaine de la police, qui représente les membres de la Force policière a récemment poursuivi le gouvernement en justice concernant le remboursement des heures supplémentaires.

En 2008, une plainte similaire avait été déposée, et le tribunal avait statué que les policiers travaillaient au-delà des heures légales, et que le gouvernement devait payé les heures supplémentaires travaillées. 

Source : Jamaica Observer 

Lien : https://www.jamaicaobserver.com/front-page/-it-is-hard-to-live-police-protest-unpaid-overtime-case-set-for-december-16_237311?profile=1373