20 janvier 2022

Martinique. Les négociations reprendront le 1er décembre

Après la signature d’un accord de méthode, les discussions devaient démarrer ce lundi entre l’intersyndicale de Martinique, mobilisée depuis le 22 novembre, le préfet et président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique (CTM).

Ce lundi 29 novembre devait lancer le début des négociations autour des 7 ateliers thématiques (santé, jeunesse, vie chère – carburant – gaz, transport, chlordécone, pêche, culture) entre l’intersyndicale à l’origine du mouvement de grève générale contre l’obligation vaccinale, le préfet Stanislas Cazelles, et le président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique (CTM), Serge Letchimy.

Questions de format et de calendrier…

Samedi 27 novembre, un accord de méthode avait été signé entre les différentes parties. Pour autant, la négociation n’a pas pu débuter conformément au calendrier suite à un dilemme à propos de leur organisation.

Les syndicalistes ne se sont pas présentés en préfecture, affirmant que le format des participants n’avait pas été défini. De plus, les syndicalistes espéraient la mise en place d’un calendrier de rencontres et une réunion préparatoire avant l’ouverture de discussions à proprement parler. Un entretien a eu lieu entre la préfecture et les syndicats et la date du 1er décembre a été avancée pour un retour aux négociations.

Rodolf Etienne