17 août 2022

Saint-Martin. Un gendarme blessé par un coup de feu

Quartier de Sandy Ground, à Saint-Martin. Les forces de ordre sont prises à partie. @RS

Un gendarme a été blessé à Saint-Martin, jeudi 2 décembre, dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre face à des violences et barrages qui bloquent depuis deux semaines Saint-Martin, né du refus de l’obligation vaccinale pour les soignants et les sapeurs-pompiers. A Saint-martin comme en Guadeloupe et en Martinique, les revendications premières se sont transformées en plateforme de revendications, politiques sociales et politiques…

A Saint-Martin, des affrontements violents ont été constatés, depuis plusieurs semaines. Des barrages, des rackets et des exactions diverses. Ces affrontements ont opposé jeudi des hommes de la gendarmerie à un groupe de personnes au niveau de Sandy Ground et de la Baie Nettlé.

Alors qu’ils tentaient d’enlever une carcasse de voiture sur la route, des coups de feu ont été tirés en direction des gendarmes.

« Nous avons essuyé trois salves de tirs dans notre direction », ont précisé les forces de l’ordre. Un gendarme a reçu une balle, qui a traversé sa jambe gauche et s’est logée dans la droite. Le préfet délégué aux Îles du Nord a annoncé la mise en place, dès jeudi soir, et au moins pour 24 heures, d’un couvre-feu à Sandy Ground.