20 janvier 2022

Covid-19. L’Argentine offre 42 000 doses de vaccin à la Caraïbe

Sainte-Lucie, la Dominique, la Grenade, l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines bénéficient du don de vaccins fournis par le gouvernement argentin.

La solidarité internationale demeure essentielle face à la pandémie de Covid-19 : pour certaines populations, particulièrement dans la région des Caraïbes orientales, l’accès aux vaccins est loin d’être un pari gagné.

Dans ce contexte de crise sanitaire, le gouvernement argentin a réaffirmé son soutien aux Etats membres de l’Organisation des Etats des Caraïbes Orientales. Un don de 42 000 doses de vaccins AstraZeneca ont ainsi été fournies.

Réceptionné à Sainte-Lucie

La cargaison de vaccins est arrivée à l’aéroport international Hewanorra à Vieux-Fort, Sainte-Lucie, ce mercredi. Le don a été réceptionné par Abraham Weekes, spécialiste technique principal du Service des achats pharmaceutiques de l’Organisation des Etats des Caraïbes Orientales.

Les vaccins ont été immédiatement envoyés aux quatre Etats bénéficiaires : la Grenade (11 000 doses), le Commonwealth de la Dominique (2000 doses), Saint-Vincent-et-les Grenadines (11 000 doses). Un stock de vaccins (18 000 doses) a également été remis au Ministère de la santé du gouvernement de Sainte-Lucie.

« Nous partageons les mêmes valeurs. »

Santiago Cafiero, ministre des Affaires étrangères.

« Cette collaboration n’est qu’un gage de l’amitié historique et des relations positives entre la République d’Argentine et la région des Caraïbes, a rappelé Santiago Cafiero, ministre des Affaires étrangères du gouvernement argentin. Nous partageons les mêmes valeurs démocratiques, et mon gouvernement apprécie vraiment le soutien que nous recevons en permanence de nos partenaires. »

Une coopération dans plusieurs domaines

Outre la collaboration dans la lutte contre la propagation du virus Covid-19, le gouvernement argentin et l’Organisation des Etats des Caraïbes Orientales ont approfondi leur coopération depuis la signature d’un accord en 2013.

De multiples projets de coopération technique ont été mis en œuvre dans les domaines de l’agriculture, de la santé publique et de l’environnement à Saint-Kitts-et-Nevis, à Antigua-et-Barbuda et dans les autres États membres.