20 mai 2022

Sainte-Lucie. Les abus sexuels dans les relations intimes abordés dans le nouveau projet de loi sur la violence domestique

Le nouveau projet de loi de 2020 sur la violence domestique à Sainte-Lucie, comportant une vingtaine d’amendements, sera disponible pour examen, a déclaré le ministre des Affaires du genre DR. Virginia Albert-Poyotte l’a annoncé.

S’exprimant mardi 7 décembre lors de l’émission Police Insight sur Choice Television, le ministre a déclaré que le cabinet du procureur général avait déjà lu le document et l’avait rendu au ministère des Affaires de genre.

« Il sera donc désormais ouvert à la discussion avec l’ensemble de la société civile afin que les gens puissent parler des changements qui arrivent dans le projet de loi », a déclaré Albert-Poyotte.

Elle a déclaré à Police Insight que le document s’étend à certaines zones autrefois restreintes, y compris la définition de la violence domestique.

Il aborde également la question des abus sexuels dans les relations intimes.

« Votre corps est votre corps », a déclaré le ministre, ajoutant qu’un mariage ne donne pas le droit à quelqu’un de faire ce qu’il veut avec son conjoint.

« Il y a des moments où la dame n’est pas de bonne humeur. Vous devez encore trouver la façon la plus polie et la plus polie d’aborder votre partenaire », a déclaré le député de Babonneau.

« Nous parlons des droits des personnes et le mariage ne renonce pas à vos droits en tant qu’être humain et vous, en tant qu’homme, vous avez également vos droits », a-t-elle déclaré à l’animateur de l’émission, Zachary Hippolyte.

Hippolyte, un inspecteur de police par intérim, a observé qu’un mari ne pouvait pas violer sa femme selon le Code pénal à moins qu’il n’y ait une situation de divorce ou de séparation par le tribunal ou un décret.

Source : St Lucia Times

Lien : https://stluciatimes.com/sex-abuse-in-intimate-relationships-addressed-in-new-domestic-violence-bill/