07 juillet 2022

Le parking de Destreland envahi par le collectif

@RS

Samedi 18 décembre. Comme chaque fin de semaine, le parking de Destreland est plein de voitures. Des dizaines de milliers de Guadeloupéens font leurs courses de la semaine. De plus, aux approches de la fête de la Noël les charriots se remplissent de victuailles exotiques, dindes, cuissots de sangliers ou de chevreuil, ou plus locales, jambons de Noël et autres sachets de groseilles péyi.

Le Collectif des organisations en lutte contre la vaccination obligatoire et le passe sanitaire, qui a choisi Baie-Mahault pour sa sortie hebdomadaire, a fait le tour du bourg, pour redescendre devant le collège et emprunter résidence Mérosier-Narbal vers le centre commercial.

En fin de matinée, des centaines de manifestants, chantant et tapant des mains, étaient sur le parking, devant les portes d’entrée; les grilles avaient été précipitamment fermées par les vigiles, ceux qui avaient pu éloigner leurs voitures l’avaient fait.

Le centre commercial s’était vidé rapidement des clients qui ne souhaitaient pas être coincés des heures à l’intérieur et filaient en direction d’autres hypermarchés pour compléter leurs paniers de courses.

Les gendarmes mobiles ne tardaient pas à arriver.

Tout ceci sous l’œil amusé des réseaux sociaux…