21 mai 2022

Economie. Pourquoi le beurre est-il si cher ?

Depuis les grandes vacances, le prix du beurre a augmenté, passant de 5 à 8 euros pour un kilo. 

Pourquoi ? Plusieurs raisons sont évoquées par les experts, dont la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA).

Tout d’abord, il est plus rentable, compte tenu du prix d’achat du lait (31 centimes le litre) par les coopératives laitières et les producteurs de beurre, de faire des céréales, plus lucratives à la vente sur les surfaces consacrées à la plantation d’herbe et à l’élevage de vaches laitières. Donc, moins de lait pour faire du beurre. 

Ensuite, les pays émergents, comme la Chine et les pays du Moyen-Orient, ont pris goût au beurre dans leurs pâtisseries. Donc ils importent à tout prix ce beurre pour satisfaire les goûts de leurs populations.

+ 25 à 30% d’augmentation
sur le prix de la plaquette

Enfin, en France — et Outre-mer puisque du beurre en supermarché vient de l’Hexagone —, la relative rareté des plaquettes de beurre à proposer aux clients fait que ce beurre devient une denrée rare… et les prix s’envolent.

Cette artificialisation — il serait possible aux producteurs de beurre de donner un prix raisonnable aux producteurs de lait, il serait possible aux producteurs de beurre de privilégier le marché national plutôt que l’international, même si celui-ci est plus attractif, en faisant compenser le manque à gagner (quelques centimes) par des aides européennes — explique le prix de la plaquette de beurre qui a augmenté en quelques mois entre 25 et 30%.

Une amélioration de la situation avec la loi EGalim 2, promulguée en octobre 2021 pourrait stabiliser le marché. Elle vise à protéger la rémunération des agriculteurs en « rééquilibrant les relations commerciales entre les différents maillons de la chaine alimentaire et agroalimentaire. » 

La galette des rois plus chère 

Le prix du beurre va déterminer, dans la semaine, celui des galettes des rois, comme celui des pâtisseries dans les boulangeries. 

En effet, le beurre à la tonne pour la pâtisserie a vu son prix flamber en cinq mois, une augmentation du prix de… 170%. Dans certaines régions de l’Hexagone, des boulangers-pâtissiers ont acheté le beurre par charriots entiers dans des grandes surfaces pour diminuer le coût d’achat. Mais, c’est un pis aller…