21 mai 2022

Ciné : ce qui change en 2022

Baisse de la fréquentation, couvre-feu…, l’activité des salles de cinéma reste soumise aux aléas de la situation sanitaire. En Guadeloupe et en Martinique, les salles de cinéma ouvrent désormais à partir du mercredi.

Martinique

Avec la crise sanitaire, l’adaptation est un exercice quasi-quotidien. « Plus que le pass sanitaire, c’est le couvre-feu qui impacte notre activité, reconnaît Alexandra Elizé, directrice générale du groupe Elizé. Ce sont les séances du soir qui enregistrent les plus fortes fréquentations. Or, nous avons un couvre-feu en Martinique. »

Ainsi, en ce début d’année, le multiplexe Madiana modifie ses jours d’ouverture : les projections sont désormais programmées le mercredi, le samedi et le dimanche, à compter de ce 5 janvier. De 10 h 45 à 19 h 40.

Guyane

En ce début d’année 2022, l’Urania (Kourou) étant à nouveau fermé, depuis la fin des vacances de Noël, seul le cinéma Agora, à Matoury, accueille les cinéphiles tous les jours pour le moment.

Guadeloupe
  • A Basse-Terre, le D’Arbaud a proposé sa dernière séance à la fin des vacances de Noël : le cinéma est fermé pour le moment.
  • Toujours en Guadeloupe, mais de l’autre côté du papillon, aux Abymes, le complexe Cinéstar ouvre désormais à partir du mercredi jusqu’au dimanche. En revanche, la dégustation de friandises en cours de séance est interdite… « Mais, la vente à emporter reste possible », précise Christelle Galou Théophile, directrice générale de Cinéstar.

Pour assister aux séances, tant en Guadeloupe, en Guyane qu’en Martinique, la règle reste la même : pass sanitaire (dès 12 ans) et masque obligatoires.