21 mai 2022

Jamaïque. Une année meurtrière avec près de 1 500 morts violentes

La Force policière jamaïcaine (JCF) a dévoilé mardi 3 janvier 2022, les chiffres préliminaires des meurtres commis dans le pays au cours de l’année 2021. Selon la JCF, la Jamaïque a connu une année très compliquée, avec 1 463 meurtres commis.

Il s’agit d’une augmentation de 10 % par rapport à l’année 2020. La division de police de St Andrew South est la division qui a connu le plus de meurtres avec 164 meurtres en 2021. 

La division de police de St Andrew South est la division qui couvre le plus de communautés du centre-ville, elle est responsable de plus de 20 communautés.

En 2020, St Andrew South était déjà la division qui avait enregistré le plus de meurtres avec 143 meurtres au cours de l’année, malgré la mise en place de plusieurs couvre-feu et de l’état d’urgence.

La région du Westmoreland a connu la plus forte augmentation de meurtres, en enregistrant 128 meurtres cette année au lieu de 80 meurtres en 2020. 

Dans la ville de Kingston, une forte augmentation de meurtres a également été enregistrée. Elle est principalement due à la guerre de gangs entre les groupes de Genasyde et de Darkside.

Ces chiffres se traduisent par une augmentation de 55 % dans la division centrale de Kingston. Le rapport a également mis en lumière des augmentation des meurtres dans les divisions de St James, St Catherine South et de Clarendon. 

Source : Jamaica Observer 

Lien : https://www.jamaicaobserver.com/news/jamaica-ends-2021-with-1-463-murders_240474?profile=1373