21 mai 2022

Politique de la ville. 28 jeunes Capesterriens sur deux chantiers d’insertion

Guidé par Jean-Philippe Courtois, le sous-préfet Roule a visité les chantiers. @JD

Vendredi 7 janvier, toute la matinée, Cyril Roule, sous-préfet de la Basse-Terre, est allé à la rencontre de Jean-Philippe Courtois, maire de Capesterre Belle-Eau, afin de visiter les chantiers en cours dans le cadre de la politique de la ville.

Deux chantiers occupent, en ce moment, 28 jeunes Capesterriens de 18 à 30 ans.

Il s’agit d’un chantier pour la préprofessionnalisation aux métiers du bâtiment. En l’occurrence la réhabilitation des anciens logements des maîtres de l’école élémentaire de Joliot-Curie.

Le coût de l’action est de 460 884€.

le parc Paul-Lacavé mérite une réhabilitation complète. En pleine ville il offre aux riverains un havre de paix. @JD

Il s’agit aussi du chantier de l’aménagement et de l’entretien des espaces verts. Et plus particulièrement le réhabilitation du Parc Paul-Lacavé. Le coût de l’action est de 296 289€.

L’objectif de ces chantiers est de sortir les jeunes issus des quartiers prioritaires de la précarité, des addictions, de la délinquance par le biais d’une prise en charge leur permettant une progression professionnelle, une insertion sociale, un apprentissage de la vie, une qualification et une remobilisation en vue d’un accès à l’emploi.

« La cité des sources est un quartier de vie de notre commune, a souligné le maire de la commune, Jean-Philippe Courtois. S’il y a une mission qui me tient à cœur en tant que maire c’est celle de redonner vie à ce parc. »